•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grève des employés de 10 résidences privées pour personnes âgées

Les employés de la résidence Chartwell Domaine Notre-Dame, dans le secteur de Hull ont entamé un débrayage, dimanche.

Photo : Radio-Canada / Pascale Langlois

Radio-Canada

Les employés de 10 résidences privées pour personnes âgées entament une grève de sept jours. Ils souhaitent de meilleures conditions de travail et surtout un meilleur salaire.

Ce sont environ mille travailleurs qui débraieront jusqu'au 20 juillet. Leur objectif : un salaire de 15 $ de l'heure à l'embauche, ainsi qu'un dollar d'augmentation de leur taux horaire par année.

Le personnel a une grande responsabilité, il fait face à une surcharge de travail épouvantable... Les salaires sont totalement inacceptables, les employés ne sont pas payés à leur juste valeur.

Marie-Anne Gilbert, vice-présidente aux services aux membres du Syndicat québécois des employées et employés de service

Cette grève ne nécessite pas l’évacuation des personnes âgées, les résidences étant assujetties à la loi assurant le maintien des services essentiels dans le secteur de la santé et des services sociaux.

Elle n'affectera pas non plus la santé et la sécurité des résidents, puisque la grève sera rotative à l'interne.

De nombreux résidents appuient la démarche des employés en grève, comme Lisette Jacques : « Ils nous lavent, ils nous soignent, ils prennent soin de nous autres comme des bébés... Avant j'avais de la misère pour me déplacer, aujourd'hui je marche avec mon déambulateur et j'en suis fière. Et c'est à eux que je le dois! »

Le Syndicat québécois des employées et employés de service, affilié à la FTQ, avait annoncé l'obtention du mandat de grève le 27 juin en espérant mettre de la pression sur les différents employeurs afin d'accélérer les négociations.

Il détient également un mandat de grève illimité pour l'automne, si aucun progrès n'est observé.

Les résidences privées en grève du 14 au 20 juillet :

  • Appartements du Château de Bordeaux, Québec;
  • CHSLD Herron, Montréal;
  • L'Oasis Saint-Jean, Saint-Jean-sur-Richelieu;
  • Résidence Élogia, Montréal;
  • Domaine Notre-Dame, Gatineau;
  • Domaine des Forges, Laval;
  • Résidence urbaine pour aînés Le Boulevard, Montréal;
  • Les Écluses, Saint-Lambert;
  • Manoir Champlain,Saguenay.

Résidence privée en grève les 18, 19 et 20 juillet:

  • Jazz Lévis, Lévis

Avec les informations de Michel Marsolais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Relations de travail

Économie