•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Des festivaliers quittent les plaines d'Abraham.

Des festivaliers quittent les plaines d'Abraham.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Marie Maude Pontbriand
Fanny Samson

L’annulation du spectacle d'Imagine Dragons samedi a forcé l’évacuation de plus de 80 000 personnes, ce qui a entraîné des embouteillages et des critiques de la part des festivaliers. La direction du Festival d’été de Québec (FEQ) compte entamer une réflexion.

L'organisation du FEQ affirme que les plaines d'Abraham ont été évacuées en 13 minutes. Le secteur de la Grande Allée a quant à lui été beaucoup plus long à se vider des dizaines de milliers de festivaliers.

Les policiers du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) ont passé plusieurs heures à diriger piétons et automobilistes qui tentaient de quitter la Haute-Ville sous la pluie battante.

Vous comprendrez que des milliers de personnes qui sortent au même moment envahissent les rues, ce qui fait en sorte qu’on a bloqué la circulation aux automobilistes pour permettre justement que les piétons puissent quitter les lieux, explique la porte-parole du SPVQ Sandra Dion.

Procédures d’urgence enclenchées

Des dizaines de milliers de festivaliers ont été évacués des plaines d'Abraham en raison d'orages violents.

Des dizaines de milliers de festivaliers ont été évacués des plaines d'Abraham en raison d'orages violents.

Photo : Radio-Canada

L'organisation du FEQ a enclenché ses procédures d'urgence en raison d'une veille, puis d'une alerte d'orage violent.

Le directeur de la production, Patrick Martin, explique que le spectacle a d'abord été suspendu, avant d'être annulé.

Les premières procédures qu'on met en place, c'est de descendre tous les équipements pour éviter le ballottement, à ce moment-là on tombe en arrêt temporaire de spectacle.

Nous, c’est sûr qu’on a pris acte de la façon que l’évacuation s’est passé sur notre périmètre à nous, maintenant au-delà de notre périmètre, c’est difficile.

Samantha McKinley, directrice des communications du FEQ

Les conditions se sont rapidement détériorées. À 21 h 35, une rafale de 90,1 km/h a été enregistrée sur la scène Bell, ce qui, selon la procédure, force l'évacuation du site.

Plusieurs festivaliers ont critiqué l’évacuation. On a vu les commentaires de certaines personnes sur les réseaux sociaux, alors oui on va parler avec les différents intervenants de la Ville à chaud pour identifier des mesures d’améliorations pour la suite des choses, affirme la directrice des communications du FEQ, Samantha McKinley.

Évacuer plus tôt?

Environnement Canada estime que l'évacuation aurait pu se faire plus tôt.

On ne veut pas que les gens soient à l'extérieur lors d'un orage, donc je pense que la décision d'annuler le spectacle était une bonne chose; par contre, peut-être que ça a été fait un petit peu trop tard, estime Amélie Bertrand, d'Environnement Canada.

La météorologue souligne que la foudre est tombée une trentaine de fois entre L'Ancienne-Lorette et la Côte-de-Beaupré samedi soir. Vers 22 h, elle est même tombée tout près de l'hôtel Delta, à quelques centaines de mètres des plaines d'Abraham.

Québec

Conditions météorologiques