•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les électeurs de Pessamit rejettent l’entente Pipmuakan

Le bureau du Conseil des Innus de Pessamit.

Le Conseil des Innus de Pessamit n'a pas l'intention de tenir une nouvelle élection.

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Radio-Canada

L’entente Pipmuakan conclue entre le conseil de bande de Pessamit et Hydro-Québec n’a pas passé le test du référendum.

Lors du dépouillement des voix samedi soir, 291 électeurs se sont prononcés contre l’entente, alors que 248 ont voté pour. Un bulletin de vote a été rejeté.

L'entente Pipmuakan portait sur les compensations financières et les paramètres liés notamment au débordement de certains réservoirs d'Hydro-Québec sur le territoire de la communauté, la gestion du saumon de la rivière Betsiamites, le projet de ligne électrique Micoua-Saguenay, le développement récréotouristique du Nitassinan et les recours judiciaires liés au réservoir Manicouagan.

Éric Martel, en complet, parle au micro.

Le PDG d'Hydro-Québec Éric Martel

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Au moment d'écrire ces lignes, Radio-Canada n'avait pas réussi à joindre le chef du conseil de bande, René Simon, pour obtenir ses commentaires.

René Simon en conférence de presse.

René Simon, chef du conseil de bande de Pessamit

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Côte-Nord

Autochtones