•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Imagine Dragons : annulé après deux chansons

Le Festival d'été de Québec annule la prestation du groupe Imagine Dragons en raison d'un orage violent.

Imagine Dragons en spectacle sur la scène Bell du festival d’été de Québec. Feq 2019. Pluie, orage.

Imagine Dragons en spectacle sur la scène Bell du festival d’été de Québec.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Tanya Beaumont

L'organisation du Festival d'été de Québec (FEQ) a été forcée d'annuler la prestation du groupe Imagine Dragons en raison d'un orage violent qui s'est abattu sur Québec. Les milliers de festivaliers présents sur les plaines d'Abraham pour assister au concert ont été évacués.

Tous les spectacles extérieurs ont également été annulés.

Jouera, jouera pas… les festivaliers ne savaient plus sur quel pied danser lorsque le Festival a fait l’annonce, 25 minutes avant l’heure officielle d’arrivée d'Imagine Dragons, qu’une veille d’orages violents était en vigueur, que le spectacle n’était pas annulé, mais que le Festival surveillait la situation de près.

Believer s’est fait entendre avec 15 minutes d’avance, en même temps que la pluie. Après deux chansons seulement, Dan Reynolds a annoncé qu’il devait quitter la scène en raison des conditions météo. Pourtant, il ne semblait pas s’en faire, lui qui chantait déjà torse nu sous la pluie.

56A5B03A-F9A3-4ADA-B0AB-1890C51A3855

Imagine Dragons en spectacle sur la scène Bell du festival d’été de Québec.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Lors d’une première interruption de 10 minutes, le chanteur est descendu dans la foule pour passer du temps en compagnie des festivaliers. Après son bain de foule, la prestation a été officiellement annulée. Le site a par la suite été évacué. Les festivaliers qui avaient assisté au spectacle des Foo Fighters en 2015 ont eu une impression de déjà-vu.

Selon la procédure d’urgence de veille météorologique du Festival d’été de Québec, l’organisation doit évacuer le site lorsque des vents de plus de 85 km/h sont enregistrés. « À 21 h 35, la station météorologique de la scène Bell a enregistré un vent de 90,1 km », peut-on lire dans le communiqué de presse diffusé par l’organisation en fin de soirée.

40EFD520-3CB0-41D3-B952-1A6F27356239

Le groupe Kongos sur la scène Bell du festival d’été de Québec.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Kongos

C’était une première fois à Québec pour Kongos, groupe composé de quatre frères musiciens qui s'est vu confier le rôle ingrat de faire la première partie d'Imagine Dragons.

91991D48-5BED-4168-80CA-E0F014D0A0C3

Le groupe Kongos sur la scène Bell du festival d’été de Québec.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Le quatuor a tout de même réussi à faire réagir quelques festivaliers proches de la scène grâce à son rock alternatif original, influencé par la musique africaine, legs culturel de leur père John Kongos. Avec l’ajout d’un accordéon, le résultat sort résolument des sentiers battus.

D’ailleurs, pas de chicane dans la famille! Tout le monde a eu droit à son moment au micro. Chaque membre de la fratrie a chanté en solo au moins une fois.

Spontanée Bishop Briggs

La prestation de Bishop Briggs est tombée comme une décharge électrique. La jeune Britannique s’est présentée seule sur scène en chantant a cappella, d’une voix puissante. Déjà à ce moment, la réaction de la foule était décuplée par rapport au groupe précédent, malgré leur bonne performance.

E8CA0076-0E0B-4BD7-9D47-1F10B190791F

La chanteuse Bishop Briggs sur la scène Bell du festival d’été de Québec.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Sarah Grace McLaughlin, de son vrai nom, déborde de charisme. Habillée d’un survêtement de sport, elle dégageait force et fragilité à la fois. Accompagnée de seulement deux musiciens, elle possédait la scène.

La jeune chanteuse se livrait sans pudeur à propos de ses émotions et des histoires derrière ses textes. Elle profitait de ces moments pour reprendre son souffle, après avoir gambadé de gauche à droite sur la scène. Et elle est grande, la scène des plaines!

C’est à parier qu’elle a gagné de nombreux admirateurs après son passage samedi soir.

Québec

Arts de la scène