•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Congrès mondial acadien 2019 : à moins d’un mois, les derniers détails

Dès le 10 août, le CMA 2019 se déroulera à l’Île-du-Prince-Édouard et dans le sud-est du Nouveau-Brunswick.

Des célébrations de la Fête nationale de l'Acadie.

Photo : Radio-Canada / Tourisme Nouvelle-Écosse/Twitter

Radio-Canada

Le compte à rebours est commencé : il reste moins d’un mois avant le coup d’envoi du Congrès mondial acadien 2019. On attend environ 100 000 visiteurs à l’Île-du-Prince-Édouard et dans le sud-est du Nouveau-Brunswick.

À l’approche de la cérémonie d’ouverture du 10 août, le comité organisateur s'est rencontré samedi pour régler les derniers détails.

Claudette Thériault, est la toute première femme présidente du Congrès mondial acadien. Elle a relevé le défi la tête pleine de projets et, à un mois du lancement officiel, elle se sent plus que satisfaite.

La Présidente du Comité organisateur du  Congrès mondial acadien 2019, Claudette Thériault.

La Présidente du Comité organisateur du Congrès mondial acadien 2019, Claudette Thériault.

Photo : Radio-Canada / Annie Desjardins

C'est notre dernière rencontre officielle. Les gens ont bien hâte et sont très, très impressionnés par le travail que l'équipe a fait… et aussi qu'on est à l'heure, on est à temps, lance-t-elle.

Au total, ce sont près de 200 artistes qui seront en spectacle durant le CMA. Les grandes célébrations acadiennes seront lancées le 10 août à Abram-Village, à l’Île-du-Prince-Édouard.

Dans le Grand Moncton, les festivités débuteront le 15 août, avec un grand spectacle aux saveurs acadiennes qui prendra place à Dieppe. 

Vu que le 15 c'est la journée nationale de l'Acadie, c'est la journée de transition. Puis après on s'en vient à Dieppe le 15, pour continuer au sud-est [du Nouveau-Brunswick] jusqu'au 24, dit Mme Thériault.

Les organisateurs souhaitent que cette sixième édition du Congrès mondial, qui célèbre ses 25 ans, puisse réunir tous les Acadiens de la diaspora. 

D’après le reportage de Jessica Savoie

Nouveau-Brunswick

Francophonie