•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est officiel : Mario Simard se présentera pour le Bloc Québécois dans Jonquière

Le candidat bloquiste Mario Simard accorde une entrevue sous le regard attentif du chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet.

Le chef bloquiste, Yves-François Blanchet, s'était déplacé pour assister à l'entrée en scène de son nouveau poulain.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une assemblée d’investiture a eu lieu dans cette circonscription samedi.

M. Simard était alors le seul candidat en lice.

Il se présentera donc sous la bannière bloquiste dans le cadre de la prochaine élection générale tenue au Canada.

Mario Simard n’en sera alors pas à ses premières armes en politique.

Par le passé, il a notamment été le bras droit de l’ex-député fédéral Claude Patry qui avait d’abord défendu les couleurs du Nouveau Parti démocratique aux Communes avant de se joindre au Bloc Québécois.

M. Simard a expliqué qu’il a opté pour cette seconde formation politique pour une raison fort simple.

Je suis un indépendantiste de longue date. Il n’y a qu’un seul parti qui colle à mon orientation idéologique à Ottawa. C’est le Bloc Québécois, a-t-il fait valoir.

S’il parvient à déloger la néo-démocrate Karine Trudel, qui est l’actuelle représentante de Jonquière à Ottawa, l’aspirant député promet de défendre bec et ongles les intérêts des citoyens du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Selon Mario Simard, les électeurs de la région sont actuellement négligés.

Dans les dossiers économiques prioritaires, comme le bois d’oeuvre et la gestion de l’offre, ils sont très mal servis par les partis fédéralistes, a-t-il soutenu.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique fédérale