•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un séisme secoue le nord-ouest de Maniwaki

Illustration d'un sismographe.

Sur les réseaux sociaux, des citoyens de Aumont, de Grand-Remous et de Venosta ont indiqué avoir ressenti la secousse.

Photo : iStock

Radio-Canada

Un séisme de magnitude 4.0 a secoué le nord-ouest de Maniwaki vers 14 h 00 samedi après-midi. Aucun dégât n'a été rapporté.

Séismes Canada rapporte que l'événement a fait l'objet d'une détection automatique d'événement sismique. Le séisme s'est produit vers 13 h 56 à 70 km au nord-ouest de Maniwaki.

Selon l'organisme fédéral, le tremblement de terre a été légèrement ressenti à Maniwaki et à Mont-Laurier.

Sur les réseaux sociaux, des citoyens de Aumont, de Grand-Remous et de Venosta ont indiqué avoir ressenti la secousse.

Il s'agit du plus gros séisme enregistré au Québec depuis celui du 28 décembre 2017 ou un tremblement de terre d'une magnitude de 4.1 avait secoué le secteur de Mont-Laurier.

Sur le site Internet de l'organisme, on peut également lire que l'est du Canada est situé dans une région continentale stable de la plaque de l'Amérique du Nord, entraînant par conséquent une activité sismique relativement faible. Néanmoins, des séismes dévastateurs de forte magnitude s'y sont produits dans le passé et se produiront inévitablement à l'avenir.

L'ouest du Québec, le Bas-Saint-Laurent et Charlevoix-Kamouraska sont reconnus comme des zones sismiques.

Avec les informations de La Presse canadienne

Ottawa-Gatineau

Incidents et catastrophes naturelles