•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rassemblement contre la privatisation de la plage Murray

Malgré une hausse des visiteurs et de légers profits, le gouvernement Higgs va confier à une entreprise privée la gestion du parc en 2020.

Stephen Robb et Melanie Jellett, du Comité d’action de la plage Murray.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une centaine de personnes ont participé samedi après-midi à un ralliement pour contester la décision du gouvernement du Nouveau-Brunswick de confier dès l’année prochaine la gestion du parc provincial de la plage Murray à une entreprise privée.

Dans la région de Murray Corner, on s’inquiète pour le gagne-pain des travailleurs saisonniers du parc.

Le comité d’action de la plage Murray avait organisé le rassemblement. Peut-être que le gouvernement à Fredericton voit que c'est juste un petit impact, lance Melanie Jellett, membre du comité d’action de la plage Murray. Mais pour nous, dans cette communauté, 10 personnes qui vont perdre leur emploi, c'est un grand impact.

Melanie Jellett.

Melanie Jellett, du Comité d’action de la plage Murray.

Photo : Radio-Canada

Des élus de l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick étaient sur les lieux, samedi.

Le député de Shediac-Beaubassin-Cap-Pelé, Jacques LeBlanc, qui est critique de l’opposition libérale en matière de tourisme, a déclaré que sa formation politique reprendra en main la gestion du parc si elle forme le prochain gouvernement.

Megan Mitton, députée du Parti vert de Memramcook-Tantramar, s’est quant à elle dite troublée par l’absence de consultation de la part du gouvernement. Elle demande au ministre du Tourisme, Robert Gauvin, de revenir sur cette décision de privatiser le parc provincial.

Personnes agitant des affiches en bordure de la route menant au camping.

Une centaine de personnes ont participé le 13 juillet 2019 à un ralliement au parc provincial de la plage Murray.

Photo : Radio-Canada

Le gouvernement progressiste-conservateur de Blaine Higgs compte céder l’exploitation du parc provincial de la plage Murray, à proximité du pont de la Confédération, à une entreprise du secteur privé à compter de 2020. Un processus d’appel d’offres sera lancé cet automne.

Le ministère du Tourisme compte épargner 147 000 $ par an en confiant l’exploitation du parc à un tiers.

Le parc provincial de la plage Murray n’est pas déficitaire et a même généré de légers profits au cours des trois dernières années. Le nombre de visiteurs est passé de 39 000 en 2016, à plus de 43 000 visiteurs en 2018, et les réservations du terrain de camping sont passées de 9200 en 2016 à 10 349 durant la même période.

D’après le reportage de Michel Nogue

Nouveau-Brunswick

Tourisme