•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un radar pédagogique bientôt installé par la mairesse à Saint-Urbain

La collision est survenue sur la route 381, à Saint-Urbain.

Photo : Radio-Canada / Sébastien Vachon

Radio-Canada

Toujours en attente du ministère des Transports, la mairesse de Saint-Urbain, une petite municipalité touchée par un accident mortel en mai dernier, a décidé de se doter elle-même d’un radar pédagogique.

Un adolescent de 14 ans est mort après avoir été happé dans Charlevoix alors qu’il circulait à bicyclette sur la route 381.

Depuis des années, la mairesse de Saint-Urbain, Claudette Simard, aussi préfète de la MRC de Charlevoix, affirme être préoccupée par la sécurité et la vitesse dans ce secteur.

Avec les événements survenus le 23 mai dernier, c’est bien sûr que ç’a relancé beaucoup ce dossier-là, souligne-t-elle.

Les gens de la municipalité sont très concernés et préoccupés par la vitesse sur la 381 où nous avons depuis plusieurs années beaucoup plus d’achalandage.

Claudette Simard, mairesse de Saint-Urbain

Radars pédagogiques réclamés

Elle a alors réclamé un radar pédagogique auprès du ministère des Transports (MTQ). La mairesse travaillait en étroite collaboration avec la députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré, Émilie Foster.

Claudette Simard affirme qu’elle l’a contactée pour lui dire qu’elle aurait un projet pilote de radar pédagogique dans sa municipalité en juillet.

Mi-juillet, elle doute d’obtenir son radar à temps. Elle a donc commandé l’équipement pour l’installer elle-même.

Je l’attends d’ici une semaine ou deux. Et c’est évident, et j’ai avisé le MTQ, que je l’installerais, et à l’époque quand j’en avais parlé au MTQ on m’avait dit qu’il ne le tolérerait pas.

La sécurité pour nos enfants, la sécurité pour nos citoyens, la vitesse devrait être respectée.

Claudette Simard, mairesse de Saint-Urbain
Claudette Simard

Claudette Simard, mairesse de Saint-Urbain

Photo : Radio-Canada / Pierre-Alexandre Bolduc

Un radar amovible sous peu

De son côté, Émilie Foster dit partager les préoccupations de la mairesse et avoir fait une demande auprès du ministre après l’accident mortel.

Après vérification, il y aura bel et bien le radar en juillet à Saint-Urbain, la compagnie qui devait fournir les nouveaux radars a du retard, précise-t-elle.

Toutefois, elle souligne que le MTQ sera en mesure de fournir un radar pédagogique sur camion en juillet, en attendant d'avoir un radar.

Émilie Foster

Émilie Foster

Photo : Radio-Canada

Par courriel, le MTQ confirme que des délais ont été associés à la livraison des radars pédagogiques et que les appareils devraient être installés au cours de l’été. 

J’ai vraiment insisté pour qu’on puisse en avoir un dès cet été à Saint-Urbain.

Émilie Foster, députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré

Il pourrait être plus facile pour les municipalités de se procurer des radars pédagogiques dès 2020. À présent c’est extrêmement compliqué et il faut toujours y aller par projet pilote, se désole la députée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Politique municipale