•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour à la normale après un déploiement policier à l’aéroport de Moncton

Les policiers ont été appelés sur les lieux après le signalement d'un objet décrit comme « suspect ».

Camion de pompiers et policiers à l'entrée de l'aéroport de Moncton.

Opération policière le 12 juillet 2019 à l'aéroport de Moncton

Photo : Courtoisie de Wade Perry

Radio-Canada

Une opération policière a été mise en branle peu après 17 h 30, vendredi, à l’aéroport international Roméo-LeBlanc du Grand Moncton, au Nouveau-Brunswick, après la découverte d’un objet considéré comme suspect, a indiqué l’aéroport en soirée.

Selon la responsable des communications de l’aéroport de Moncton, Julie Pondant, des employés de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA), responsables des contrôles avant l’embarquement des passagers, ont constaté la présence d’un objet qui a attiré leur attention, et ils ont alerté les autorités, comme l’exige leur protocole.

L’objet à l’origine du signalement ressemblait à une grenade et a été détecté dans la valise d’une voyageuse, a précisé le sergent Dan Poirier, de la GRC de Codiac au Nouveau-Brunswick.

Entrée de l'aéroport et périmètre de sécurité.

L'aéroport international Roméo-LeBlanc, vendredi soir à Moncton.

Photo : Radio-Canada / Marielle Guimond

La zone d’enregistrement des passagers a été bouclée et les personnes présentes dirigées vers d'autres zones. L’objet a été placé dans une zone sécurisée de l’aéroport. 

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a demandé la présence sur les lieux des membres du Groupe de l'enlèvement des explosifs. 

Il a été déterminé que l’objet, décrit comme une pièce d’artisanat par le sergent Dan Poirier, n’était pas un explosif et n’avait pas la capacité de causer une détonation.

L’opération policière a pris fin vers 21 h 05, a indiqué le sergent Poirier.

Aucune accusation ne sera déposée.

Intérieur de l'aéroport de Moncton le 12 juillet 2019.

L'aéroport international Roméo-LeBlanc, à Moncton au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Marielle Guimond

Sur les lieux, hormis la présence des enquêteurs et des membres du service d’incendie de Dieppe, tout était calme en milieu de soirée.

Un vol qui devait décoller à 18 h 30 a été retardé.

À 21 h 15, l'aéroport a indiqué dans un message sur Twitter que les opérations se déroulaient à présent normalement. Les comptoirs d'enregistrement sont cependant fermés.

Avec des renseignements de Marielle Guimond

Nouveau-Brunswick

Transports