•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les rebuts forcent SOS Dépannage Moisson Granby à fermer son entrepôt un mois

Des employés qui trient des vêtements et de la marchandise de toutes sortes dans un entrepôt.

L'entrepôt de SOS Dépannage Moisson Granby déborde tellement de marchandise qu'il doit fermer son centre de réception pour un mois.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

SOS Dépannage Moisson Granby déborde tellement de marchandise qu'il doit fermer son centre de réception pour un mois. Pour gérer ces surplus, il demande à la population de faire un meilleur tri à la source pour faciliter le travail des employés.

Quand on voit une montagne qu'on n'arrive plus à gérer, c'est assez décourageant, déplore le président du CA de SOS Dépannage Moisson Granby, Sylvain Larivière.

Ce dernier affirme qu'une grande partie de la marchandise reçue ne peut pas être vendue en raison de son piètre état.

Il faut savoir que chez SOS, on ne fait pas la réparation des articles. Donc, ce que les gens nous apportent, le moins de manutention, le plus de profits, le plus de profits, le plus d'efficacité dans notre mission alimentaire... explique M. Larivière.

La population est donc invitée à mieux trier à la source, mentionne Sonia Nerbonne, employée de l'organisme.

Il y a encore beaucoup de choses qui sont à jeter, par exemple, des toutous, des poupées souillées, tachées ou moisies, dit-elle.

« C'est clair qu'il y a beaucoup de matériel qui ne fait pas l'affaire, ajoute à ses côtés sa collègue Annie Aubin. Je dirais qu'il y a à peu près 70 pour cent du sac qui n'est pas bon, qui est troué, qui est sale, qui est en mauvais état. Donc, c'est 70 pour cent qui s'en va au recyclage. »

Les marchandises rejetées transportées au recyclage ou à l'écocentre entraîneraient quant à eux des coûts annuels de 200 000$ dollars, estime SOS Dépannage.

Les gens nous soutiennent, mais en même temps, c'est beaucoup plus facile pour eux de prendre tout ce qu'ils ont, autant le matériel qui est bon et le matériel qui n'est pas bon, et l'amener ça à un seul endroit. Donc, nous, ça nous donne une charge de travail supplémentaire et ça coûte très cher aussi d'en disposer, explique le porte-parole de SOS Dépannage Moisson Granby, Éric Vachon.





Estrie

Recyclage