•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ours noir aperçu près de résidences à Saint-Marc-de-Figuery

Un ours noir.

Un ours noir (archives)

Photo : Associated Press / Robert F. Bukaty

Alexia Martel-Desjardins

Des citoyens de Saint-Marc-de-Figuery ont signalé cette semaine la présence d'un ours à proximité de leur résidence. Certaines personnes ont vu l'ours, alors que d'autres ont constaté que leur poubelle a été renversée par l'animal.

Les agents de protection de la faune ont reçu plusieurs appels et supposent qu'il s'agit du même ours.

Le phénomène n'est pas nouveau. C'est pas mal pareil comme les années passées, indique la sergente Nancy Binette, de la section régionale de la protection de la faune à Rouyn-Noranda. Ils se rapprochent des maisons, c'est plus facile de trouver de la nourriture.

Des agents de la faune sont allés informer les citoyens à propos des mesures à prendre pour éviter que les ours s'approchent de leur demeure et ont aussi remis des dépliants explicatifs. Vendredi matin, ils ont également installé une cage dans le secteur où l'ours a été aperçu pour le capturer et ensuite le relocaliser en forêt.

Mesures de précaution

Selon la sergente Nancy Binette, la disponibilité et l'accès facile à de la nourriture proche des maisons pourrait expliquer la présence de l'ours à Saint-Marc-de-Figuery.

«Habituellement, les ours, on les voit peu souvent en milieu urbain à ce temps-ci de l'année parce que les petits fruits commencent à sortir, ce qui fait que normalement, dès que les petits fruits sont sortis, ils vont se tenir plus en forêt», explique-t-elle.

Nancy Binette rappelle que pour éviter la présence des ours, il faut ranger les poubelles, la nourriture pour oiseaux et rentrer les animaux domestiques.

Abitibi–Témiscamingue

Faune et flore