•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

33,6 M$ pour une cure de rajeunissement du parc de la Chute-Montmorency

Les services aux visiteurs du parc de la Chute-Montmorency seront améliorés tant au haut de la chute que dans le bas.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les visiteurs du parc de la Chute-Montmorency, à Québec, pourront bénéficier de l’agrandissement de plusieurs espaces ainsi que d’un réaménagement des zones de stationnement.

Le montant de 33,6 millions $ investi par la province servira à réaliser la deuxième phase du plan de réaménagement du parc.

Selon Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, ce projet de revitalisation permettra de mettre en valeur l’aspect patrimonial de la chute et d'améliorer sa capacité d’accueil.

Liste des changements qui seront effectués

  • une aire de repos et des stations de jeux pour les enfants seront installées au pied de la chute, près de l’usine de coton Dominion Textile;
  • un vaste jardin inspiré de ceux de l'époque victorienne sera érigé au haut du site;
  • les espaces du Manoir Montmorency seront agrandis, et des installations sanitaires seront ajoutées;
  • certains parcours piétonniers au haut de la chute seront restaurés et bonifiés;
  • les espaces de la gare d’accueil seront agrandis, et de nouvelles installations sanitaires seront ajoutées;
  • des places de stationnement seront ajoutées au haut et au pied de la chute, et les voies de circulation seront réaménagées.

Ces travaux de rajeunissement pourraient s’étendre jusqu’en 2023-2024, selon le ministre Dufour. À long terme, le gouvernement et la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) souhaitent que l’augmentation de la capacité d’accueil du site permette de réaliser plus de revenus.

En conférence de presse, le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs a mentionné qu’il n’y a pas de lien entre cette annonce de financement et la volonté du parc de la Chute-Montmorency de revoir le mode de tarification de l’accès au parc.

Des personnes portant des affiches de la SFPQ ainsi que la ministre Geneviève Guilbault

La vice-première ministre Geneviève Guilbault a serré la main des manifestants de la Sépaq.

Photo : Radio-Canada / Guylaine Bussière

Grève à la Sépaq

Les ministres présents, dont la vice-première ministre Geneviève Guilbault, ont croisé des travailleurs de la Sépaq à l’entrée du site vendredi matin.

Une grève est attendue dès le 20 juillet dans de nombreux parcs de la province, dont celui de la Chute-Montmorency.

En incluant la première phase de revitalisation annoncée l'an dernier, c'est un total de 48,4 millions de dollars que le gouvernement injecte dans le réaménagement de la 2e attraction touristique la plus fréquentée de la région de la Capitale-Nationale, après le Vieux-Québec.

Avec les informations de Guylaine Bussière

Québec

Tourisme