•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une unité de santé mentale à l’Hôpital de Gaspé

Hôpital de Gaspé

L'Hôpital de Gaspé comportera une unité de santé mentale.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'unité de santé mentale de courte durée du Centre d’hébergement Mgr-Ross sera déménagée à l’Hôpital de Gaspé grâce à un investissement de près de cinq millions de dollars.

De passage en Gaspésie, la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a expliqué vendredi que le projet consiste à réaménager l’unité du 6e étage de l’hôpital pour qu'il soit mieux adapté aux pratiques cliniques actuelles.

La nouvelle unité comportera six lits en chambres individuelles et une chambre sécuritaire. Des espaces de thérapie et de soutien seront également aménagés.

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a annoncé un investissement de près de cinq millions de dollars qui permettra l'aménagement d'une unité en santé mentale à l'Hôpital de Gaspé.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

L’unité de santé mentale est actuellement située au Centre d’hébergement et de soins longue durée Mgr-Ross, qui accueille également des personnes âgées. Les patients seraient présentement logés dans des chambres communes.

Moins de stigmatisation

Tout va se faire à l’intérieur du même bâtiment, se réjouit la présidente-directrice générale adjointe du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie, Connie Jacques. Notre clinique externe en santé mentale est au pavillon Cantin, donc à proximité de l’Hôpital.

En Gaspésie, on était le seul endroit où le service n’était pas offert dans un hôpital.

Connie Jacques, présidente-directrice générale adjointe du CISSS de la Gaspésie

Cela permet aussi une diminution de la stigmatisation, ajoute-t-elle. On va à l’hôpital, on ne va pas ailleurs qu’à l’hôpital, et on reçoit les services dont on a besoin en santé physique et en santé mentale à l’intérieur de l’hôpital.

La présidente-directrice générale adjointe Connie Jacques

Selon la présidente-directrice générale adjointe Connie Jacques, l'aménagement d'une unité de santé mentale à l'Hôpital de Gaspé permettra de réduire la stigmatisation.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Cela va être une façon de rendre plus cohérente l’organisation des services, parce que des personnes ayant des problèmes de santé mentale pourraient avoir des problèmes de santé physique, par exemple, explique la ministre, Danielle McCann.

C’est une pierre deux coups pour les personnes ayant un problème de santé mentale, mais aussi pour les personnes âgées du centre d’hébergement.

Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux

Le projet représente un investissement total de 4 975 000 $ qui sera financé en grande partie par le gouvernement provincial. La contribution de l'Hôpital de Gaspé s'élève à 800 000 $ et sera puisée dans les enveloppes budgétaires de l’établissement.

Les travaux devraient être achevés en novembre 2020.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Santé physique et mentale