•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Opération de sauvetage : une baleine noire partiellement libérée de ses entraves

Le bateau de l'équipe de sauvetage à côté de la baleine noire empêtrée.

Une baleine noire de l'Atlantique Nord empêtrée dans de l'équipement de pêche a été secourue jeudi dans le golfe du Saint-Laurent.

Photo : NOAA FISHERIES/ALISON OGILVIE

Radio-Canada

Des sauveteurs du Nouveau-Brunswick ont réussi à libérer l'une des trois baleines noires de l’Atlantique Nord empêtrées dans de l’équipement de pêche dans le golfe du Saint-Laurent.

La position de la baleine identifiée par le numéro de matricule 4423 a été notée vers 10 h, jeudi, par un vol de surveillance de l’agence américaine National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA).

L’Équipe de sauvetage de baleines de l’île Campobello a réussi à retirer l’équipement de pêche que la baleine traînait et qui l’empêchait d’employer sa queue lorsqu’elle plongeait.

Des membres de l'équipe dans leur bateau.

L'Équipe de sauvetage de baleines de Campobello avait tenté de prendre la mer mardi, mais le vent l'avait forcé à rester au quai.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Les tentatives de retirer le reste de l’équipement sur la baleine ont été interrompues à la tombée de la nuit, indique le ministère des Pêches et des Océans du Canada (MPO) dans un communiqué.

En tout, trois baleines noires ont été récemment aperçues empêtrées dans de l’équipement de pêche dans le golfe du Saint-Laurent.

Les sauveteurs de Campobello étaient sortis en mer mardi après-midi, mais ils n’avaient pas réussi à localiser une baleine empêtrée. L’avion qui la surveillait a dû rentrer pour faire le plein d’essence. Des vents forts ont aussi nui aux efforts des sauveteurs cette semaine.

Lors du sauvetage de jeudi, l’équipe de Campobello était appuyée par des avions du MPO et de la NOAA et sur l’eau par des agents de pêche et un navire de recherche de l’Aquarium de la Nouvelle-Angleterre.

L’animal avait été aperçu dans sa fâcheuse position le 4 juillet au large de Miscou, au Nouveau-Brunswick. Le MPO soupçonne que c’est la même baleine qui a été signalée empêtrée dans de l’équipement de pêche dans les eaux américaines en avril.

Trois sauveteurs dans un bateau pneumatique à côté d'une baleine à bosse.

L'équipe de sauvetage des baleines de l'île Campobello en action le 14 juillet 2018 au large de l’île Brier, en Nouvelle-Écosse.

Photo : Neil Green

Les vols de surveillance se poursuivent au-dessus du golfe du Saint-Laurent dans l’espoir de repérer et de secourir les deux autres baleines noires en difficulté.

La baleine noire de l’Atlantique Nord est une espèce protégée en vertu des lois canadiennes et américaines. Deux mâles et quatre femelles ont été trouvés morts cette année dans les eaux canadiennes. On estime qu’il n’en reste qu’un peu plus de 400 dans le monde.

Avec les informations de CBC

Nouveau-Brunswick

Animaux