•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Pépinière 55 ravagée par les flammes à Saint-Étienne-des-Grès

Feu dans un bâtiment, grosse flammes.

Un feu a ravagé la Pépinière 55 située à Saint-Étienne-des-Grès jeudi soir.

Photo : impressionnumerique.ca/Bruno Meunier

Marilyn Marceau

La Pépinière 55 a été la proie des flammes jeudi soir à Saint-Étienne-des-Grès. La Sûreté du Québec considère qu'il s'agit d'un incendie suspect.

Personne n'a été blessé, mais le bâtiment principal et les serres situées à proximité sont une perte totale.

Les pompiers ont été appelés sur les lieux vers 21 h 15, jeudi.

Trente-cinq pompiers de Saint-Étienne-des-Grès et des municipalités avoisinantes ont combattu les flammes durant près de 6 h.

C'était un feu très très très intense. J'en ai rarement vu comme ça.

Daniel Isabelle, directeur du service incendie de Saint-Étienne-des-Grès
Un camion de du service incendie est garé devant les ruines fumantes de la pépinière.

Les pompiers ont combattu l'incendie qui a ravagé la Pépinière 55 pendant la nuit.

Photo : Radio-Canada / Marilyn Marceau

Le maire de Saint-Étienne-des-Grès, Robert Landry, s'est rendu sur les lieux jeudi soir, dès qu'il a su la nouvelle. C'est une grosse perte pour la Municipalité, dit-il.

C'était un désastre, il n'y avait rien à faire, ça flambait d'un bout à l'autre, c'était monstrueux.

Robert Landry, maire de Saint-Étienne-des-Grès
Voiture de police avec bâtiment et une affiche Pépinière 55.

Le bâtiment de la Pépinière 55 est une perte totale.

Photo : Radio-Canada / Marilyn Marceau

Enquête sur la cause de l'incendie

Un périmètre de sécurité a été érigé pour protéger la scène de l'incendie.

Des agents de la Sûreté du Québec (SQ) vont faire enquête pour déterminer les causes de l'incendie qui est considéré comme étant suspect.

Le service incendie de Saint-Étienne-des-Grès affirme qu'un feu s'était aussi déclaré au début juillet sur le site de la pépinière. Il avait pu être rapidement maîtrisé.

Un élan stoppé par l'incendie

La Pépinière 55 venait d'entreprendre des rénovations pour agrandir son entreprise et diversifier ses activités.

Le propriétaire et fondateur de la Pépinière 55, Réjean Lapointe, est revenu sur le lieu du sinistre vendredi matin.

ll nous a confié être très ébranlé, surtout que ces importants travaux étaient en cours.

Comme d'autres dans le secteur, les puits de la la Pépinière 55 avaient été contaminés par du sel de déglaçage et des nitrates.

Elle venait récemment d'être raccordée au système d'aqueduc de la Municipalité, ce qui permettait enfin d'avoir de l'eau potable dans le commerce. C'est ce qui a motivé le propriétaire à se lancer dans d'importantes rénovations.

Homme devant les débris, devant le paramètre de sécurité.

Le propriétaire de la Pépinière 55 constate ce qu'il reste de son commerce, vendredi matin.

Photo : Radio-Canada / Marilyn Marceau

Le maire de Saint-Étienne-des-Grès, Robert Landry, précise que la pépinière comptait créer 50 nouveaux emplois sur cinq ans.

Actuellement, vingt personnes travaillent dans l'entreprise. C'est la catastrophe, a déclaré l'un des employés rencontrés sur le site.

La pépinière située près de l'autoroute 55, en Mauricie, a été fondée en 1978.

Mauricie et Centre du Québec

Incendie