•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un organisme de Winnipeg aide les sans-abri à vélo

Chantallya Louis

Fondé en 2016 par Marion Willis, l'organisme Saint-Boniface Street Links sillone les rues du quartier à vélo. Ses employés et ses bénévoles souhaitent venir en aide aux itinérants tout en se débarassant d'objets dangereux pour permettre aux citoyens de la rue de retrouver un sentiment de sécurité.

L'organisme a trois missions : combattre l'itinérance, réduire la pauvreté et prévenir certains crimes.

Pour accomplir ces mandats, la fondatrice s'appuie sur ce qu'elle appelle le « développement social ». C'est une façon d'approcher le plus de personnes possible et de leur offrir une aide personnalisée tout en créant une ambiance sécuritaire et de confiance pour ces dernières.

Il y a différentes raisons pour lesquelles quelqu'un peut se retrouver à la rue.

Marion Willis, fondatrice et présidente de Saint-Boniface Street Links
Une dame.

Le fonctionnement de l'organisme Saint-Boniface Street Links dépend de dons.

Photo : Radio-Canada

Antoinette Bryan est une jeune infirmière psychiatrique qui participe aux patrouilles quotidiennes.

Beaucoup de personnes oublient les itinérants... je ne crois pas qu'ils devraient être oubliés.

Antoinette Bryan, infirmière psychiatrique au Saint-Boniface Street Links
Une jeune femme qui sourit.

Parmi ses activités, le Saint-Boniface Street Links nettoie les parcs afin d'en retirer des objets dangereux.

Photo : Radio-Canada

La professionnelle en soins sert d'intermédiaire entre les itinérants et les ressources sociales et médicales. Elle peut être aussi être appelée à soigner les blessures en cas de besoin.

Selon la fondatrice de l'organisme, plusieurs de ces sans-abri se retrouvent dans un cercle vicieux. Elle voudrait d'ailleurs discuter avec les politiciens pour trouver des solutions qui permettent une réinsertion plus efficace, entre autres pour ceux qui ont eu des démêlés avec la justice.

L'organisme connaît un succès remarquable depuis sa création, croit Marion Willis. Elle raconte avoir vu des personnes sortir de la rue et plusieurs familles être réunies.

Manitoba

Pauvreté