•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des victimes de fraude par le biais de Spotify au Canada

Une photo de Danielle Parent, une femme aux cheveux attachés derrière sa tête portant des boucles d'oreille blanches et une robe blanche.

Près de 500 $ ont été facturés à Danielle Parent pour des transactions frauduleuses effectuées en son nom sur Spotify.

Photo : Courtoisie Danielle Parent / CBC News

Radio-Canada

Danielle Parent n’a jamais eu de compte Spotify, mais cette fin de semaine, elle a remarqué quatre retraits non autorisés de 119,88 $ chacun dans son compte bancaire au nom du service de diffusion musicale. Et elle n’est pas la seule.

Un texte d’Elizabeth McMillan pour CBC News

Mme Parent, une designer graphique installée à Toronto, fait partie d’un certain nombre de personnes au Canada ayant vu leur compte chèque amputé de montants d’argent par ce service auquel elles ne sont pas inscrites.

Au total, Spotify a facturé 479,52 $ à Mme Parent. Ces transactions ont placé son compte à découvert et l’ont privée d’argent pour ses emplettes pendant la fin de semaine.

« Je m’attends à ce que des transactions frauduleuses puissent arriver sur une carte de crédit, mais c’était très choquant qu’une opération passe directement par mon compte chèque », a-t-elle affirmé.

Danielle Parent a fait part de ses inquiétudes à sa banque, TD, et le représentant a signalé l’activité comme étant frauduleuse. Elle a expliqué qu’elle a reçu une nouvelle carte de débit et qu’on lui a indiqué que la banque enquêtait et était au courant d’autres problèmes similaires auprès de sa clientèle.

« Si une personne a eu accès à mon compte chèque, pourquoi ne l’a-t-elle pas vidé, pourquoi n’a-t-elle pas fait d’autres achats? s’interroge-t-elle. Pourquoi juste Spotify? »

D’autres victimes

Mme Parent n’est pas la seule personne à avoir été confrontée à ce problème. CBC News s’est également entretenu avec Brenda Hawboldt, qui a vu apparaître les mots « fonds insuffisants » lorsqu’elle a essayé de payer pour ses achats au dépanneur.

Une photo de Brenda Hawboldt, une femme aux cheveux courts portant un t-shirt marine.

Le compte bancaire de Brenda Hawboldt a été vidé par des fraudeurs. « J’étais tellement fâchée que j’en tremblais », raconte-t-elle.

Photo : Courtoisie Brenda Hawboldt / CBC News

« J’étais tellement fâchée que j’en tremblais, a-t-elle affirmé. C’est arrivé tellement facilement que ça fait peur. »

La banque TD au courant

Le point en commun entre les deux victimes? Elles utilisent toutes les deux une carte Visa Débit de la banque TD. Cette carte, qui peut être utilisée pour effectuer des achats en ligne, fonctionne comme une carte de débit, c’est-à-dire que les fonds sont débités directement du compte du détenteur.

Dans un communiqué envoyé à CBC News, un porte-parole de TD a indiqué que l’entreprise examine actuellement le problème conjointement avec Spotify et Visa Débit, et qu’elle collabore avec sa clientèle pour annuler les opérations frauduleuses.

La banque a refusé de divulguer le nombre de personnes touchées. On ignore pour le moment si la clientèle d’autres banques connaît le même genre de problème.

CBC a contacté Spotify à trois reprises depuis lundi, mais n’a reçu aucune réponse.

L’entreprise suédoise de diffusion musicale a indiqué à Mmes Parent et Hawboldt que les comptes utilisant frauduleusement leurs informations bancaires ont été bloqués.

Ni TD ni Spotify n’ont toutefois fourni d’explications sur les raisons ayant mené à cette fraude.

Internet

Techno