•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un système pour mieux mesurer la qualité de l'eau à Trois-Rivières

La qualité de l'eau de la place du parc de l'île Saint-Quentin est évaluée fréquemment par la Ville de Trois-Rivières.

La qualité de l'eau de la place du parc de l'île Saint-Quentin est évaluée fréquemment par la Ville de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Ville de Trois-Rivières et le parc de l'île St-Quentin ont mis sur pied un système qui permet de prédire de façon plus précise la qualité de l'eau. Résultat? La plage est fermée moins souvent.

La Ville de Trois-Rivières et le parc de l'île Saint-Quentin ont travaillé sur ce nouveau système plus précis au cours des trois dernières années. Ils n'ont ainsi plus besoin de se fier aux analyses du ministère de l'Environnement.

Deux fois par jour, un employé plonge un appareil dans l'eau de la plage pour déterminer si elle est propre à la baignade ou non.

C'est tout simple! On fait simplement le mettre dans l'eau et prendre le chiffre qui est inscrit. Puis, deux minutes plus tard, on a la cote d'eau », indique la coordonnatrice du parc de l'Île Saint-Quentin, Danny Lahaie.

Résultat, la baignade peut être interdite au moment où les indicateurs laissent croire que la concentration bactériologique est supérieure aux normes et peut reprendre au cours d'une même journée.

La rivière Saint-Maurice, elle a un débit de 700 mètres cubes à la seconde. Donc, à partir du moment où on prélève des échantillons, le temps qu’on les envoie au laboratoire, bien l’eau a changé des milliers de fois devant la plage. [...] Donc, on ouvrait et on ne fermait potentiellement pas au bon moment, mais c’est tout ce qui existait à l’époque comme outil pour gérer les plages, explique le spécialiste en environnement à la Ville de Trois-Rivières, Julien St-Laurent.

Croiser les données

Cette procédure très simple en apparence est en fait le résultat de plusieurs années d'accumulation de données qui permettent de prédire la qualité de l'eau.

Ce qu'on a fait, c'est prélever beaucoup d'échantillons dans les trois dernières années pour avoir une base de données assez étoffée. On a couplé ça avec beaucoup de paramètres, la conductivité de l'eau, les goélands, la turbidité de l'eau, pour trouver quels paramètres sont directement en lien avec les coliformes dans l'eau, élabore M. St-Laurent.

Ainsi, une conductivité basse indique que l'eau de la rivière prédomine alors qu'une conductivité élevée signifie qu'on y retrouve une proportion importante d'eau en provenance du fleuve ce qui rend l'eau de la plage impropre à la baignade. La pluie a aussi un impact important sur la cote de l'eau.

La Ville de Trois-Rivières a ainsi emboîté le pas à la Ville de Québec qui a été la première à mettre au point cette façon de faire pour la baignade dans la baie de Beauport. D'autres villes dans la région de Montréal ont depuis délaissé le programme du ministère pour faire de même.

D'après un reportage d'Amélie Desmarais

Mauricie et Centre du Québec

Natation