•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un avion d'Air Canada atterrit d'urgence à Hawaï

Un avion au décollage.

L'appareil, un Boeing 777-200, comptait à son bord 269 passagers et 15 membres d’équipage.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le vol AC33 d'Air Canada en provenance de Toronto avec une escale à Vancouver et en direction de Sydney, en Australie, a dû atterrir en urgence à Honolulu, à Hawaï, jeudi après avoir connu des « turbulences imprévues et soudaines ». La trentaine de blessés ont obtenu leur congé de l'hôpital.

Les turbulences sont survenues en air clair environ deux heures après que l'avion eut survolé Hawaï. Le vol a été dérouté vers Honolulu, où l'appareil a atterri normalement à 12 h 45 (HNE), indique Air Canada.

Un porte-parole d'Air Canada, Peter Fitzpatrick, a déclaré qu'environ 35 personnes ont subi des blessures mineures. Ce nombre a ensuite été porté à 37 par les responsables des services d'urgence à l'aéroport d'Honolulu. Ceux-ci ont indiqué que 30 personnes avaient été transportées vers des hôpitaux locaux, dont neuf blessées graves et 21 avec des blessures légères. Les sept autres blessés ont décidé de ne pas être transportés à l'hôpital.

« Des coupures, des bosses, des bleus, des douleurs au cou et à la tête. Il n'y a pas de cas de fracture, du moins rien de visible », a expliqué une porte-parole des Services d'urgence d'Honolulu, Shayne Enright.

Les responsables ont rapporté des blessures à la nuque et au dos, des blessures à la tête et des lacérations, ajoutant que l'âge des personnes concernées variait, allant des enfants aux personnes âgées.

Du personnel médical avait examiné les passagers à leur arrivée à l'aéroport d'Honolulu.

Air Canada a affirmé tard dans la soirée de jeudi que toutes les personnes blessées avaient reçu des soins et avaient obtenu leur congé de l'hôpital. Le vol doit repartir vendredi.

« Les présentes informations indiquent qu'il y a eu 37 personnes qui ont semblé subir des blessures mineures », a indiqué Angela Mah, porte-parole d'Air Canada.

« Nous avons pris des dispositions, notamment pour des hôtels et des repas pour les passagers à Honolulu. Le vol pour Sydney devrait repartir vendredi, à midi heure locale à Hawaï », a-t-elle précisé.

L'appareil, un Boeing 777-200, comptait à son bord 269 passagers et 15 membres d’équipage.

Carte du trajet du vol AC33.

Les turbulences sont survenues en air clair environ deux heures après que l'avion ait survolé Hawaï.

Photo : Flightaware.com

Les turbulences se sont produites à 10 973 mètres d'altitude à environ 966 kilomètres au sud-ouest de Honolulu, a précisé le porte-parole de l'Administration fédérale de l'aviation américaine, Ian Gregor.

Bien que les turbulences puissent être causées par une météo orageuse, celles qui sont les plus difficiles à prévoir surviennent dans un ciel clair et sans nuages.

J'étais terrifié.

L'un des passagers, Fais Asad, a déclaré après l'atterrissage à la chaîne locale KHON, affiliée à CNN, que tout s'était passé très vite.

C’était très rapide. Les turbulences ont frappé soudainement, puis tout le monde a commencé à voler dans les airs; certaines personnes n’avaient pas bouclé leur ceinture, raconte-t-il.

J'étais assez terrifié, pour être honnête, confie le jeune homme, évoquant le moment où l'avion a chuté pendant une seconde.

Il y a eu une chute, pendant une seconde, mais c'était suffisant pour que tout le monde saute. Les gens qui n'étaient pas attachés se sont élevés dans les airs, se sont cogné la tête contre le plafond. Donc, c'était assez intense.

Un avion Air Canada dans un aéroport.

Environ 35 personnes ont subi des blessures mineures. Du personnel médical a examiné les passagers à leur arrivée à l'aéroport d'Honolulu.

Photo : Hawai News Now

Une passagère australienne originaire de Brisbane, Alex MacDonald, a également témoigné de la violence des turbulences.

Ça ressemblait un peu à des montagnes russes, mais pas plaisantes.

Alex MacDonald, passagère du vol AC33

Nous nous sommes réveillés avec des turbulences, et la seconde qui a suivi, tout l'avion a plongé, des gens ont heurté le plafond, et de nombreuses personnes ont été blessées. Mais l’équipage d’Air Canada a été formidable.

La jeune femme explique que deux hôtesses de l'air étaient en train de servir de la nourriture au moment de l'incident, et qu'elles ont aussi heurté le plafond. Mais dans l’ensemble, les gens semblaient aller bien, ils ne semblaient pas souffrir de blessures majeures, rapporte Alex MacDonald.

Transports

Justice et faits divers