•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moncton accroît la sécurité autour d'un campement de sans-abri

Des tentes les unes à côté des autres avec le centre-ville de Moncton en arrière-plan.

Une section du campement de fortune au centre-ville de Moncton

Photo : Radio-Canada / Patrick Lacelle

Radio-Canada

La Ville de Moncton restreint l'accès à un campement de fortune créé par des sans-abri au centre-ville. Des menaces proférées en ligne ont mené à des mesures de sécurité plus accrues à l'entrée de l'emplacement.

En vue d’assurer la sécurité des occupants du site et de la population du voisinage, nous avons pris la décision de limiter à quatre le nombre d’organismes ayant accès au site à des fins précises, a indiqué la Ville de Moncton dans une déclaration mercredi en fin d'après-midi.

Ces organismes sont le programme ReBrancher du YMCA, la clinique Salvus, Ensemble Moncton et la Société John Howard (Green Trade).

Or, le fondateur d'un refuge pour sans-abri de Moncton, le Humanity Project, croit que limiter l'accès à seulement quatre organismes limite aussi les services auxquels les itinérants pourraient avoir accès.

Aucun des organismes ne mettra fin à l'itinérance par lui-même. Nous devons tous leur tendre la main pour essayer d'aider le plus de gens possible, a lancé Charles Burrell du Humanity Project.

Plusieurs tentes les unes à côté des autres sur un chemin de terre.

Quelques dizaines de sans-abri ont installé un campement de fortune au centre-ville de Moncton.

Photo : Radio-Canada / Patrick Lacelle

Plus tôt cette semaine, M. Burrell s'est fait refuser l'accès au lieu alors qu'il tentait, dit-il, d'organiser un visionnement d'un documentaire avec un sans-abri et communiquer des renseignements à un individu concernant un potentiel logement.

Il y a une grande différence entre une personne qui veut déposer quelque chose à manger et une personne qui cherche à se battre, a-t-il ajouté.

Au programme ReBrancher, on affirme que les nouvelles règles de sécurité sont bien accueillies par les gens du campement.

Ils se sentent plus en sécurité, surtout le soir et au milieu de la nuit, sachant que des personnes veillent sur leurs intérêts, a souligné le directeur du programme, Trevor Goodwin.

Le campement de fortune, situé au bout de la rue Albert où le futur poste de police de Moncton doit être construit, sera démantelé en août. Les sans-abri qui l'utilisent seront alors redirigés vers le nouveau refuge de la Maison Nazareth à quelques mètres de là.

Avec des informations de CBC

Nouveau-Brunswick

Pauvreté