•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stampede : du rodéo à la peinture

Des pots de peinture de toutes sortes de couleurs.

Plus de 150 artistes exposent leurs oeuvres au Stampede

Photo : Radio-Canada / Lyssia Baldini

Lyssia Baldini

Au Stampede de Calgary, il y en a pour tous les goûts! Et pour ceux qui aiment l'art, vous serez servis avec le Western Oasis. Avec plus de 150 artistes, cette grande exposition présente les héritages et les valeurs de l'Ouest canadien à travers différents types d'oeuvres d'art. Plusieurs artistes franco-albertains participent au projet dont Pascale Ouellet, et de la Colombie-Britannique, Serge Dubé.

Pascale Ouellet

Pour l'artiste de Canmore, Pascale Ouellet, c'est sa troisième participation, au Stampede. Depuis plusieurs années, la peintre fait partie d'un collectif appelé Artist Ranch Project. Pour les 10 ans de sa création, tous les membres se sont réunis, le temps d'une journée, au site historique Bar U Ranch, au sud de Calgary, pour créer de nouvelles oeuvres.

Une galerie d'art

Plus d'une vingtaine de membres du collectif ont exposé leurs oeuvres.

Photo : Radio-Canada / Lyssia Baldini

« Pour ce projet, c'est vraiment une représentation de cette journée-là », explique Pascale. « D'habitude mon art est très coloré, beaucoup de contraste et je fais beaucoup d'animaux. Il a toujours du soleil, des ombres, je joue beaucoup avec la lumière. Mais cette journée-là, il y avait zéro lumière, zéro soleil, il faisait froid, on était misérable, il ventait, il y avait de la pluie, mais c'est ça que je voulais montrer, c'était une journée comme les autres sur une ferme. Ceux qui travaillent sur une ferme doivent subir les tempéraments de mère Nature. »

L'artiste Pascale Ouelle se tient devant un tableau représentant un tracteur.

L'artiste Pascale Ouellet se spécialise dans l'art de la ferme.

Photo : Radio-Canada

Ayant grandi dans un petit village, au Québec, Pascale a toujours été fascinée pour les animaux de la ferme.

Un tableau représentant un tracteur et un autre tableau représentant un cheval.

De gauche à droite, les deux tableaux de Pascale Ouellet : Rainy September et Rainy day.

Photo : Radio-Canada

Elle adore particulièrement passer du temps avec eux et prendre le temps de découvrir leur personnalité.

J'ai toujours été fascinée par les vaches. C'est vraiment l'âme des animaux que j'aime et je trouve que les vaches sont drôles. Elles sont immenses, mais sont très calmes. Elles me surprennent toujours!

Pascale Ouellet, artiste

Elle utilise une technique mixte pour créer ses oeuvres. Dans quelques-uns de ses tableaux, elle s'est servie d'une photographie et elle a par la suite ajouté de la cire, de l'huile et de la peinture blanche.

Trois petits tableaux représentant deux champs et un tracteur

L'artiste voulait, par sa technique, accentuer le ciel qui était très lourd ce jour-là.

Photo : Radio-Canada

Pendant le Stampede, les membres du collectif ont participé à un concours de pinceaux. Pascale a remporté le deuxième prix avec son cheval. Les oeuvres ont ensuite été mises aux enchères.

Trois tableaux sont accrochés sur un mur de bois.

Le concours a eu lieu devant le public du Stampede.

Photo : Radio-Canada

Puisqu'en général j'expose et vends mes toiles dans les galeries d'art, le Stampede est une belle occasion de montrer mes oeuvres aux gens qui ne rentreraient pas dans les galeries. C'est une belle façon de diffuser mon art et de rencontrer les gens.

Pascale Ouellet

Vous pouvez trouver voir d'autres oeuvres de Pascale Ouellet à Canmore et sur son site : bigoudi.ca

Serge Dubé

Un autre artiste francophone expose également dans le Western Oasis, Serge Dubé. Établi dans l'Ouest canadien depuis plus de 30 ans, il se promène entre la Colombie-Britannique et l'Alberta. Pour l'artiste, c'est aussi sa troisième participation au Stampede.

L'artiste Serge Dubé tient debout devant une table avec plusieurs pots de peinture.

L'artiste Serge Dubé adore peindre les montagnes, la nature et les animaux.

Photo : Radio-Canada / Lyssia Baldini

Pour le peintre, ce fut une tout autre démarche pour faire partie du Stampede. Puisqu'il possède son propre espace, il a dû appliquer et un jury l'a sélectionné. Plus de 1000 artistes appliquent chaque année, et seulement une centaine peuvent prendre part au Stampede et y exposer leurs oeuvres.

Serge Dubé a toujours été un artiste. Dès son adolescence, il confectionnait des accessoires en cuir, puis s'est tourné vers la peinture. Mais il n'a pas toujours peint de cette façon. Il a développé une autre technique, il y a environ 15 ans.

Deux tableaux sont accrochés sur un mur.

Serge Dubé utilise directement les bouteilles de peinture sur chaque toile pour créer son oeuvre.

Photo : Radio-Canada

« C'est un happy accident qui est arrivé il y a 15 ans... Je ne pouvais pas contrôler et ça m'a pris deux ans et demi pour tout reconcevoir ma peinture. C'est une peinture à base d'accrylique mais qui est complètement modifiée. Je travaille avec des bouteilles, les bouteilles deviennent des crayons remplis de peinture. Je mélange toutes les couleurs d'avance. La peinture est modifiée par une compagnie, elle est transformée et on y ajoute plus de 20-25% de pigments, c'est pour ça que la couleur est très vivante, » explique Serge.

« Puis il y a quelques années, des gens sont entrés dans mon kiosque et ils disaient : "Wow! Wow!". Alors j'ai appelé ma technique "Wow". »

Plusieurs toiles sont accrochées sur un mur. Plusieurs représentent des paysages ainsi que des ours.

Serge Dubé a aussi été un instructeur d'escalade. C'est ce qui fait grandir sa passion pour les montagnes

Photo : Radio-Canada

Cette année, l'artiste a voulu introduire d'autres thèmes qui représentent également l'Ouest canadien. Les paysages et les animaux restent présents dans la majorité de ses toiles, mais il a voulu exposer sa passion pour la musique.

Trois tableaux représentant des musiciens.

Le jazz prend aussi une grande place dans la vie de Serge Dubé.

Photo : Radio-Canada

L'artiste possède plusieurs galeries un peu partout dans l'Ouest, depuis plus de 10 ans. Même s'il a vendu énormément de toiles, le Stampede occupe toujours une place importante pour lui.

Les gens prennent leurs vacances au Stampede et plusieurs personnes me voient et me disent  :"Ah, c'est monsieur Dubé, on a plein de toiles de vous". Et là, on prend des photos tout le monde ensemble, avec la famille, la grand-mère, les enfants. Alors ça, ça me fait réellement plaisir.

Serge Dubé

Vous pouvez voir d'autres oeuvres de Serge Dubé à Canmore également et sur son site sergedube.com.

Plusieurs autres artistes sont venus de partout en Amérique du Nord et seront sur place pour présenter et vendre leurs oeuvres.

L'exposition du Western Oasis se termine le dimanche 14 juillet.

Alberta

Peinture