•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

25 ans de fêtes foraines pour le plaisir

Ricky Lanteigne en entrevue devant un manège

Ricky Lanteigne, de Bathurst, travaille dans le domaine des fêtes foraines depuis environ 25 ans.

Photo : Radio-Canada / Serge Clavet

Radio-Canada

Un travailleur d’une fête foraine qui accompagne de nombreux festivals dans les Maritimes parle des plaisirs du métier.

Ricky Lanteigne, de Bathurst, exerce ce métier depuis environ 25 ans et il aime toujours cela.

Oui, le fun, les gens, les amis, les enfants, souligne-t-il.

Des enfants sur un petit manège. Une grande roue se trouve en arrière-plan.

Les fêtes foraines proposent des manèges de toute taille.

Photo : Radio-Canada / Serge Clavet

Ricky Lanteigne fait partie d’une équipe d’une centaine de travailleurs de l’entreprise Campbell Amusements. Son groupe passe l’été à proposer du divertissement pour petits et grands.

On vit tous ensemble. On s’aide entre nous autres pour amancher tous les manèges, les jeux. C’est le fun, affirme Ricky Lanteigne.

Une mère installe son petit garçon sur un cheval de manège

De nombreuse familles aiment les fêtes foraines.

Photo : Radio-Canada / Serge Clavet

Il faut environ deux jours chaque fois pour installer, nettoyer et vérifier le bon état des manèges et des jeux, mais seulement de trois à quatre heures pour retirer tout ce matériel des lieux, estime M. Lanteigne.

La tournée s’arrête dans 24 collectivités d’avril à octobre. Ricky Lanteigne travaille ces jours-ci sur les lieux du Festival du homard de Shediac. Parmi les prochains arrêts au programme, il mentionne Shippagan, Woodstock, Bridgewater, l’Île-du-Prince-Édouard.

Des jouets devant un manège

Les fêtes foraines proposent des jeux pour petits et grand.

Photo : Radio-Canada / Serge Clavet

On visite partout, conclut Ricky Lanteigne.

Avec des renseignements de Mariève Bégin

Nouveau-Brunswick

Vacances et sorties