•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Violents orages : la situation revient à la normale dans le sud du Québec

Des branches jonchent le sol.

Le vent et les orages ont causé d'importants dommages au camping Horizon à Saint-Roch-de-l'Achigan.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

De violents orages se sont abattus sur plusieurs secteurs du sud et du centre du Québec jeudi, causant de nombreux dommages et privant de courant des dizaines de milliers d'abonnés d'Hydro-Québec.

À 8 h, vendredi, la situation revenait à la normale. Un peu plus de 21 000 clients d'Hydro-Québec étaient toujours privés de courant.

Les principales régions touchées par les pannes d'électricité sont la Montérégie (6740 clients), Lanaudière (4404), l'Outaouais (5535) et Laval (2012).

On constatait principalement en milieu de soirée des branches d'arbres brisées ou étant entrées en contact avec le réseau électrique, a indiqué la porte-parole d'Hydro-Québec, Geneviève Chouinard.

Au plus fort de la tempête, plus de 115 000 clients ont été privés d'électricité.

Plus d'une cinquantaine d'équipes étaient au travail pour rétablir le courant un peu partout sur le territoire, et d'autres devaient s'ajouter pendant la nuit.

Bon nombre d'usagers devront patienter plusieurs heures avant de retrouver le service.

Mme Chouinard indiquait que les opérations pour rétablir le courant se dérouleraient une bonne partie de la nuit et de l'avant-midi.

[La situation] est due à une cellule orageuse qui s'est formée au-dessus de l'Ontario et qui a traversé ensuite le Québec à partir de l'Outaouais, en fin d'après-midi, et Montréal jusqu'à la Montérégie en fin de soirée, a affirmé la porte-parole d'Hydro-Québec.

Le transport aérien a été perturbé. Plusieurs départs et arrivées ont été retardés à l'aéroport Trudeau.

Deux personnes observent les effets de la tempête.

Une roulotte s'est renversée sous la force du vent à Saint-Roch-de-l'Achigan.

Photo : Facebook

Des roulottes renversées dans Lanaudière

Dans Lanaudière, à Saint-Roch-de-l'Achigan, deux roulottes ont été renversées au camping Horizon. Un homme qui se trouvait à l'intérieur de l'une d'elles aurait subi une lacération à la jambe. Des policiers et des ambulanciers sont intervenus.

Toujours dans Lanaudière, des clients d'un restaurant de Terrebonne ont été confinés à l'intérieur pendant une heure parce que des fils électriques se sont sectionnés sur le chemin Gascon.

« Le vent a sectionné des fils électriques à l'intersection du chemin Gascon et du boulevard de la Pinière, causant une panne de courant sur le chemin Gascon allant de l'autoroute 640 au chemin Comtois. La circulation a été retranchée d'une voie en direction sud pendant une heure et des citoyens ont été confinés à l'intérieur du restaurant Au Coq le temps de s'assurer, avec l'aide du service des incendies et d'Hydro-Québec, que le site était sans danger.

« Le courant n'est toujours pas rétabli, un policier se trouve toujours à l'intersection en assistance à Hydro-Québec. Les citoyens ont fait preuve de civisme et ont su respecter leur obligation de s'arrêter à un feu de circulation défectueux », a expliqué le lieutenant David Provencher, du Service de police de la Ville de Terrebonne.

À Montréal, la Ville indique que l’Unité d’intervention rapide est intervenue pour déboucher des puisards et ramasser des branches d’arbres à certains endroits sur le territoire, mais qu’aucun arrondissement n’a été particulièrement touché.

On voit la partie d'un toit à découvert.

Les vents violents ont notamment arraché des bardeaux sur certains toits à Mascouche, dans Lanaudière.

Photo : Courtoisie Stéphane Handfield

Avec les informations de Jérôme Labbé et de La Presse canadienne

Conditions météorologiques

Environnement