•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chemin Paugan est toujours inaccessible, près de deux ans après sa fermeture

Le chemin Paugan, en Outaouais, est presque entière affaissé à certains endroits.

Le chemin Paugan est fermé depuis octobre 2017.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Radio-Canada

Fermé après avoir subi d’importants dégâts en octobre 2017, le chemin Paugan, dans la Municipalité de Denholm, en Outaouais, n’est toujours pas rouvert à la circulation. Le maire de l’endroit pointe du doigt les tergiversations du gouvernement du Québec.

Le maire Gaétan Guindon affirme que toutes les études nécessaires, le montage financier et les plans et devis sont terminés depuis l’automne. Toutefois, la province ne lui a toujours pas donné le feu vert pour lancer le processus d’appel d’offres.

On devrait recevoir une approbation [pour lancer l’appel d’offres], mais malheureusement il y a des hauts fonctionnaires, autant au ministère des Transports qu’au ministère de la Sécurité publique, qui se chicanent pour savoir qui paye quoi , a-t-il expliqué.

On est frustrés ici à la Municipalité. [...] On est rendus qu’on ne sait plus quoi dire à notre monde. On est désabusés de cette situation-là parce qu’on est aux prises avec une bataille de ministères.

Gaétan Guindon, maire de Denholm

Le chemin Paugan a d’abord été fermé à la circulation après les pluies diluviennes du 29 octobre 2017. Les importantes précipitations ont sévèrement endommagé la route.

Le ministre responsable de l'Outaouais, Mathieu Lacombe, a indiqué par courriel qu'il suivait le dossier de près . Le ministère des Transports du Québec (MTQ) collabore actuellement avec la Municipalité de Denholm et on vous tiendra au courant de l’évolution du dossier, a-t-il ajouté.

Une question de sécurité

Selon M. Guindon, la situation n’est pas seulement frustrante, mais carrément dangereuse. Les gens se sont fait un chemin de fortune, c’est-à-dire qu’ils évitent les morceaux de ciment qu’on a mis là et les pancartes, a relaté le maire. Il y a une instabilité au niveau des coteaux qui font que ça pourrait partir à n’importe quel temps.

On nous dit : “Vous n’êtes pas responsables", mais on se sent moralement responsables. Et de toute façon, il ne faudrait pas attendre qu’il y ait un événement tragique pour que finalement on puisse faire quelque chose qui ne s’est pas fait l’année passée.

Gaétan Guindon, maire de Denholm

L'an dernier, on estimait que la réfection du chemin Paugan coûterait 2 millions de dollars. Le ministère de la Sécurité publique et le ministère des Transports s'étaient alors engagés à payer 93 % de la facture.

La Municipalité de Denholm comblerait quant à elle les 7 % restants.

Le maire Guindon n’écarte pas non plus la possibilité que la facture réelle augmente lorsque le projet sera approuvé par la province.

Les plans, les études et le montage financier ayant été faits en fonction de l’état de la route en 2017, il suffirait d’un épisode de pluie plus violente pour aggraver la situation, croit l'élu.

Avec les informations de Christian Milette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Politique municipale