•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feux de forêt :  la Saskatchewan prête à accueillir 2000 évacués

Une militaire porte un enfant évacué pour le faire descendre de l'avion.

De nombreuses municipalités du nord de la province accueillent déjà des évacués.

Photo : La Presse canadienne / LS Dan Bard

Radio-Canada

Le gouvernement de la Saskatchewan a accepté mercredi d’accueillir jusqu'à 2000 personnes du Nord de l’Ontario qui sont évacuées en raison des feux de forêt.

Selon le gouvernement ontarien, plus de 20 communautés de la province ont été touchées par les feux depuis le début de la saison, notamment celle du village autochtone de Pikangikum, qui est évacué pour une deuxième fois.

Le premier ministre Doug Ford, qui participe à la réunion des premiers ministres provinciaux à Saskatoon, a demandé de l’aide à son homologue saskatchewanais Scott Moe.

Un homme parle lors d'une rencontre officielle devant des drapeaux des provinces.

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

M. Moe a précisé que les évacués seraient logés à Regina, Saskatoon et Prince Albert.

Il y a quelques années, a-t-il déclaré, quand c'est nous qui demandions de l'aide, l'Ontario nous a envoyé des renforts pour lutter contre les feux de forêt sur le terrain.

Il ajoute que la province était très reconnaissante de ce geste et veut maintenant aider l'Ontario.

Doug Ford a aussi demandé aux maires des municipalités ontariennes d’accueillir des évacués.

La cheffe de la Première Nation de Pikangikum, qui compte 3800 habitants, avait déclaré plus tôt mercredi que les évacuations non aériennes étaient interrompues faute de place pour accueillir les gens.

Un bélier mécanique et un hélicoptère dans une épaisse fumée

Les pompiers luttent contre un feu de forêt à environ six kilomètres du village de Pikangikum.

Photo : Ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l'Ontario

Dans une déclaration écrite, M. Ford a affirmé que les services d'intervention d’urgence travaillaient en étroite collaboration avec la Police provinciale, le fédéral et diverses agences pour combattre les incendies et s’assurer que les évacuations se font en toute sécurité.

Le premier ministre a exprimé sa reconnaissance envers la Saskatchewan ainsi que les autres gouvernements et agences qui viennent en aide à sa province.

Avec les informations de La Presse canadienne

Nord de l'Ontario

Feux de forêt