•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination contre la grippe pendant la grossesse : pas de risque pour l'enfant

Ventre de femme enceinte

Un ventre de femme enceinte (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada

Une étude scientifique menée à Ottawa révèle que la vaccination contre la grippe pendant la grossesse ne présente aucun risque pour l’enfant.

Les conclusions de cette étude publiée mercredi dans le British Medical Journal (Nouvelle fenêtre) indiquent qu’on ne peut établir un lien entre les ennuis de santé d’un enfant âgé de moins de cinq ans et l’exposition au vaccin H1N1, dit de « la grippe porcine » de 2009 pendant la grossesse.

Des chercheurs de l'Université d'Ottawa, de l'Institut de recherche du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO), de l'Institute for Clinical Evaluative Sciences (ICES), de l’Hôpital d’Ottawa, de l’Université Dalhousie, de l’Université de Toronto, de l’Hôpital des enfants malades de Toronto et de l’Université du Maryland ont participé à cette étude.

Il s’agit là d’une étude d’envergure – plus de 104 000 enfants - qui montre clairement qu’il n’existe pas d’effets nocifs sur la santé à long terme des enfants lorsqu’une femme enceinte reçoit le vaccin, explique la Dre Deshayne Fell, auteure et professeure adjointe à l’école d’épidémiologie et de santé publique de l’Université d’Ottawa et scientifique à l’Institut de recherche du CHEO.

Les données étudiées leur ont permis de découvrir qu’il n’y a aucun lien entre l’exposition au vaccin et les problèmes de santé durant la petite enfance, notamment de risque plus élevé de cancer, d’infection, de maladies chroniques, d’admissions dans les hôpitaux, ou de décès d’enfants de mères vaccinées pendant les cinq premières années de vie.

Même s’il existe déjà plusieurs preuves de la sécurité des vaccins contre la grippe pour les nouveau-nés, peu de chercheurs se sont penchés sur la question de la protection contre la grippe à l’état fœtal.

Les résultats de cette étude devraient rassurer les femmes enceintes et les encourager à se faire vacciner contre la grippe, a ajouté Dre Deshayne Fell.

De plus, se faire vacciner lors de la grossesse permet également de protéger les bébés contre la grippe durant leurs tout premiers mois, alors qu’ils sont les plus vulnérables, mais encore trop jeunes pour se faire vacciner

Dre Deshayne Fell

Au Canada, seuls 20 % des femmes enceintes se font vacciner. Plusieurs d’entre elles renoncent à le faire, évoquant notamment des raisons de sécurité.

Ottawa-Gatineau

Vaccination