•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Installation de gicleurs : les nouvelles modalités du programme bien accueillies

Un fauteuil roulant dans un couloir de maison de retraite.

Le gouvernement du Québec prolonge jusqu'à 2022 la date limite pour l'installation de gicleurs.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les nouvelles modalités du programme de subvention pour aider les résidences pour aînés à se munir de gicleurs sont accueillies positivement au Bas-Saint-Laurent.

Cinq ans et demi après l'incendie de la résidence du Havre L'Isle-Verte qui a fait 32 victimes parmi les résidents âgés qui y habitaient, la ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, annonce que le délai pour installer des gicleurs est repoussé de deux ans, jusqu'en 2022. Le quart de l’aide financière sera aussi désormais versée aux résidences dès la signature du contrat avec les entrepreneurs.

Auparavant, les propriétaires se faisaient rembourser pendant une période de cinq ans suivant la fin des travaux.

La directrice de la Villa Rose-des-Vents à L’Isle-Verte, Nancy Dumont, pense qu’il était nécessaire que Québec assouplisse ses règles pour l’installation des gicleurs.

Nancy Dumont

Nancy Dumont

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Elle estime qu’il est primordial d’assurer la sécurité des aînés, mais que de nouvelles normes ne peuvent être instaurées sans tenir compte des réalités vécues en région.

Il faut être réaliste dans nos nouvelles demandes, dans nos nouvelles normes parce que des petites résidences comme ici, il n’en existera plus s’il y a trop d’exigences, trop de normes.

Nancy Dumont, directrice de la Villa Rose-des-Vents

Le président de la Fédération des OSBL d’habitation du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles, Gervais Darisse, voit aussi les nouvelles modalités du programme d’un bon œil.

Gervais Darisse

Gervais Darisse

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Il se réjouit entre autres que Québec verse dorénavant 25 % du montant des travaux lors de la signature du contrat avec l’entrepreneur, et 75 % à la fin des travaux pour les OSBL.

C’est très bien accueilli parce que l’ancien programme confirmait le total de la subvention au terme des travaux et par la suite il y a avait un décaissement du gouvernement sur cinq ans, explique-t-il.

Cette mesure touchera plusieurs résidences dans l’Est-du-Québec.

Au Bas-Saint-Laurent un peu plus de la moitié des résidences sont équipées de gicleurs, tandis que 42 % des résidences en sont équipées sur la Côte-Nord et 65 % en Gaspésie.

D’après les informations de Julie Tremblay

Bas-Saint-Laurent

Prévention et sécurité