•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des baleines se donnent en spectacle à Terre-Neuve

Photo de la tête d'une baleine qui sort de l'eau.

Une baleine à bosse sort de l'eau près de St. Vincent's, sur la côte sud de la péninsule Avalon.

Photo : Gracieuseté - Lisa Bokelmann Sells

Patrick Butler

C’est la saison des baleines à Terre-Neuve, et l’arrivée de ces immenses rorquals suscite la création de vidéos et d'images impressionnantes.

Depuis la semaine dernière, des légions de touristes descendent à St. Vincent’s, une communauté située sur la côte sud de la péninsule d'Avalon, pour regarder le spectacle offert par des dizaines de baleines à bosse qui se rapprochent des côtes pour se nourrir.

Une baleine sort de l'eau, la gueule ouverte.

Les baleines à bosse se rapprochent des côtes de la province pendant l'été pour manger du capelan.

Photo : Gracieuseté - Lisa Bokelmann Sells

J’ai pris les meilleures photos de ma vie, raconte la photographe Lisa Bokelmann Sells, qui est allée à St. Vincent’s vendredi dernier et a été tellement impressionnée qu’elle y a loué une chambre d’hôtel, où elle a passé la nuit, et est retournée à la plage prendre d’autres photos le lendemain.

J'étais étonnée de la quantité de baleines qui étaient là. […] On ne savait pas où regarder.

Lisa Bokelmann Sells, photographe

Regardez ces baleines sortir de l'eau au large de Saint-Jean :

Lisa Bokelmann Sells indique que lorsqu'elle est retournée à Saint-Jean samedi, après sa deuxième journée de photographie, des automobiles étaient stationnées tout le long de la plage.

Des groupes de baleines à bosse ont aussi été repérés au large de Saint-Jean. Dans une vidéo publiée sur Twitter (Nouvelle fenêtre), une baleine sort de l’eau pour manger des capelans juste à côté de l’entrée du port de la capitale.

Une baleine saute hors de l'eau.

Un baleine saute hors de l'eau au large de St. Vincent's.

Photo : Gracieuseté - Clifford Doran

Selon Mike Gatherall, propriétaire d’une entreprise de bateaux d’excursion à Bay Bulls, la haute saison des baleines s’étale du milieu du mois de juin au milieu du mois d’août. C’est à ce moment de l’année que les baleines à bosse suivent le capelan, leur nourriture préférée, jusqu’aux eaux côtières de Terre-Neuve.

Lors de leur migration annuelle, dit Mike Gatherall, les baleines peuvent nager très près de la plage; elles ont parfois l’air d’être sur les roches.

Les baleines mangent tout ce qu’elles peuvent avaler. C’est comme si elles étaient à un buffet.

Mike Gatherall, propriétaire, Gatherall's Tours

Pendant l’été, elles veulent prendre du poids, parce qu’elles sont en migration une bonne partie de l’année, indique-t-il.

Regardez ces baleines près de St. Vincent's :

Certaines baleines à bosse restent dans les eaux de l’Atlantique Nord près de Terre-Neuve toute l'année, mais M. Gatherall explique que beaucoup vont migrer vers les eaux tropicales pour procréer.

Ces baleines, surtout les femelles, ont besoin d'une quantité de nourriture énorme pour effectuer ce voyage vers le sud.

Cette année, six baleines noires sont déjà mortes dans le golfe du Saint-Laurent. Mais Mike Gatherall indique que la population de baleines à bosse augmente depuis les trois dernières décennies.

On est passés d'environ 6000 baleines à près de 20 000 baleines, précise-t-il.

Mike Gatherall explique qu’après le moratoire sur la pêche à la morue en 1992, il y a eu, tout à coup, beaucoup moins de filets dans les eaux fréquentées par les baleines à bosse et donc, beaucoup moins de risques d’empêtrement.

Selon lui, l'élimination de ce danger a permis aux baleines à bosse de se multiplier.

Terre-Neuve-et-Labrador

Faune et flore