•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 M$ pour la modernisation d'un pavillon de l'Université Sainte-Anne

Édifice emblématique, le pavillon Gustave-Blanche est au coeur du campus depuis 1899.

Mélanie Joly, Allister Surette et Gordon Wilson.

Le recteur de l'Université Sainte-Anne, Allister Surette, entouré de Mélanie Joly, ministre des Langues officielles et de la Francophonie, et du député provincial de Clare-Digby, Gordon Wilson.

Photo : Courtoisie Université Sainte-Anne

Radio-Canada

Les gouvernements du Canada et de la Nouvelle-Écosse accordent 500 000 $ chacun au projet de modernisation du pavillon Gustave-Blanche de l'Université Sainte-Anne, en Nouvelle-Écosse.

L’édifice emblématique se dresse au coeur du campus de Pointe-de-l'Église, dans la région acadienne de Clare, depuis 1899.

L’Université a déjà entrepris de rénover le toit, des fenêtres et le revêtement extérieur du bâtiment patrimonial. Le quatrième étage sera ensuite modernisé. Il comprendra notamment de nouvelles salles multifonctionnelles. 

L'édifice Gustave-Blanche entouré d'échafaudages.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les travaux sont déjà en cours pour rénover l'édifice emblématique Gustave-Blanche, au coeur du campus de l'Université Sainte-Anne, à Pointe-de-l'Église.

Photo : Université Sainte-Anne

Le recteur et vice-chancelier de l'Université Sainte-Anne, Allister Surette, indique que la chorale et la fanfare de la Baie Sainte-Marie utilisent aussi cet étage de l’édifice. C'est une salle certainement à la disposition de nos étudiants et de notre personnel, mais aussi pour la communauté, souligne-t-il.

M. Surette précise que les travaux extérieurs se poursuivront cet été, et que l’ensemble des améliorations apportées au pavillon devraient être complétées d’ici le printemps.

Un campus universitaire comme le nôtre est parmi les plus vieux au Canada du côté francophone, souligne Allister Surette. L'octroi de ce financement et les travaux de modernisation qu'il permet d'effectuer, dit-il, sont non seulement importants pour les étudiants présents et futurs de l'Université Sainte-Anne, mais aussi pour desservir la communauté en situation minoritaire.

La modernisation des résidences de l'Université sera un autre projet prioritaire pour l'institution, conclut le recteur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Éducation