•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

David Saint-Jacques de retour au Québec

David Saint-Jacques salue la foule lors de son arrivée à l’Agence spatiale canadienne.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

L’astronaute canadien David Saint-Jacques a été accueilli en véritable vedette par ses collègues de l'Agence spatiale canadienne à Saint-Hubert mardi.

Il semblait très ému de retrouver ses collègues.

Je suis revenu sur Terre, d'abord, après je suis revenu dans mon équipe opérationnelle ; je suis revenu dans ma famille, et maintenant, je reviens un peu dans mon équipe : la boucle est bouclée. Merci.

David Saint-Jacques

Repères

  • David Saint-Jacques s'est envolé vers la Station spatiale internationale le 3 décembre 2018;
  • Il est revenu sur Terre le 24 juin 2019;
  • C'est la plus longue mission spatiale à ce jour pour un astronaute canadien (204 jours).
  • Il a fait 3264 fois le tour de la Terre et a parcouru 139 096 495 kilomètres.

L'astronaute a profité de l'occasion pour répondre aux questions de jeunes et de collègues, et a également présenté quelques photos personnelles de son séjour dans la station spatiale.

Il a aussi remercié le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, qui était à ses côtés, pour avoir cru dans le programme spatial canadien.

Une mission qu'il continue de «  digérer  »

David Saint-Jacques a expliqué que sa condition physique continuait de s'améliorer depuis son retour. La condition physique des astronautes est suivie de près. Ils sont soumis à une batterie de tests et d'expériences, autant dans l'espace que sur Terre.

On est comme les cobayes parfaits pour la recherche médicale: on fait de la recherche dans des domaines qui vont bénéficier à tout le monde sur Terre.

David Saint-Jacques
Il regarde la Terre par une fenêtre de la Station spatiale internationale.

David Saint-Jacques a été une source d’inspiration et un modèle pour les jeunes.

Photo : NASA/Agence spatiale canadienne

Parmi les faits saillants de sa mission, l'ingénieur, astrophysicien et médecin de famille âgé de 49 ans a participé à une sortie dans l'espace de six heures et demie et il est devenu le premier astronaute canadien à utiliser le bras robotique « Canadarm » pour attraper en orbite une capsule cargo lancée par le transporteur SpaceX.

L'astronaute retournera dans les prochaines heures au centre spatial de la NASA à Houston, au Texas.

Avec les informations de La Presse canadienne

Espace

Science