•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le N.-B. présente son plan pour l'autonomie financière de la Ville de Saint-Jean

Blaine Higgs le 15 mai 2019 à l'Assemblée législative devant des drapeaux du Nouveau-Brunswick et du Canada.

Blaine Higgs, le premier ministre du Nouveau-Brunswick

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

« Saint-Jean fait face actuellement face à un certain nombre de facteurs aggravants qui menacent sa viabilité immédiate et future », peut-on lire dans un communiqué. Un plan d’action en trois parties a été proposé par la Ville de Saint-Jean et le gouvernement provincial pour appuyer son autonomie financière.

Dans son plus récent rapport, publié il y a un mois, la vérificatrice générale du Nouveau-Brunswick, Kim MacPherson, concluait que l'aide financière accordée par le gouvernement du Nouveau-Brunswick à la Ville de Saint-Jean était anormale. Le versement de 22,8 millions de dollars pour renflouer les coffres de la Ville de Saint-Jean a représenté un risque excessif pour les contribuables du Nouveau-Brunswick, pouvait-on lire.

Le gouvernement libéral de Brian Gallant avait même contourné la Loi sur la gouvernance locale en agissant comme il l'a fait, concluait Mme MacPherson.

Le nouveau plan du gouvernement progressiste-conservateur

Le gouvernement de Blaine Higgs a donc réagi un mois plus tard en présentant le plan qu'il a approuvé pour la Ville de Saint-Jean. Ce dernier, qui fera l’objet d’une discussion publique lors du conseil municipal de Saint-Jean, est le produit d’un comité représentant les deux ordres de gouvernement, peut-on lire dans un communiqué du gouvernement du Nouveau-Brunswick.

Le conseil municipal discutera du plan lors d’une réunion publique extraordinaire qui aura lieu le jeudi 11 juillet à 18 h. Les membres des médias et du public sont invités à assister à la réunion, qui aura lieu dans la salle du conseil municipal de l’hôtel de ville.

Certaines des mesures énoncées dans la première partie du plan visent particulièrement Saint-Jean, tandis que d’autres s’appliquent à l’échelle régionale ou provinciale.

La deuxième partie du plan vise à créer un groupe de travail sur la gestion régionale qui sera composé des maires de tous les gouvernements locaux de la grande région de Saint-Jean, ainsi que des représentants des districts de services locaux.

La troisième partie du plan d’action décrit l’engagement du gouvernement provincial à réévaluer la situation financière de la Ville une fois qu’il aura examiné l’état des progrès entourant les 20 mesures et les recommandations du groupe de travail sur la gestion régionale le printemps prochain.

Nouveau-Brunswick

Politique municipale