•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une solution de rechange réclamée pour la tour de Bell à Havre-aux-Maisons

Une antenne

Une tour de télécommunication

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Radio-Canada

La municipalité des Îles-de-la-Madeleine demande à Bell Mobilité de trouver des solutions technologiques de remplacement à l'installation d'une tour de télécommunication de 35 mètres de hauteur à Havre-aux-Maisons.

Une résolution en ce sens a été adoptée mardi soir lors du conseil municipal des Îles-de-la-Madeleine.

Le projet de tour de Bell annoncé en mai dernier avait suscité des questionnements de la part de résidents du secteur des chemins des montants et des buttes.

Ces derniers étaient préoccupés par l'impact sur le paysage et sur les abeilles de l'entreprise voisine Miel en mer.

Belle veut implanter une tour de télécommunication près de résidents inquiets à Havre-aux-Maisons

Une tour de télécommunication de Bell serait implantée sur le même site qu'une carrière de pierre, à Havre-aux-Maisons

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Si la demande de la municipalité est irréalisable, le Conseil municipal souhaite que Bell trouve des emplacements qui permettraient un bon service tout en ayant le moins d'impact possible.

L'ensemble de la population des Îles et nos visiteurs doivent s'attendre à avoir un réseau similaire ici à ce qu'on retrouve ailleurs au Québec […] mais en même temps on voulait pas leur laisser penser qu'il pouvait faire ce qu'il voulait ici. Donc on a trouvé une voie de passage entre les deux, explique le maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre.

Pour Julie Séguin, une résidente du secteur préoccupée par l'impact d'une nouvelle tour de Bell, il s'agit d'une bonne nouvelle.

Je suis contente, l'idée d'avoir une tour dans les buttes n'était pas une bonne idée. Je trouve intéressant qu'ils proposent des solutions à Bell, d'autres lignes, d'autres directions, je pense qu'ils ont compris l'essence de ce qu'on voulait avoir, dit-elle.

Avec les informations de Philippe Grenier.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Affaires municipales