•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
analyse

Alberta : les grandes promesses conservatrices en voie d’être tenues

Jason Kenney se tient au podium devant un panneau "open for Business". Il est devant l'Assemblée législative de l'Alberta.

Jason Kenney a largement tenu le programme qu'il s'était fixé pour les 100 premiers jours de son mandat.

Photo : The Canadian Press / JASON FRANSON

Laurent Pirot

Les sept semaines de la session législative du printemps ont permis au nouveau gouvernement albertain de Jason Kenney de mettre en oeuvre les réformes qu’il avait promis d’adopter au cours des premiers mois de son mandat.

Promesses tenues

La plateforme très détaillée du Parti conservateur uni mettait de l’avant quelques mesures phares dont la plupart ont été adoptées.

La taxe carbone a fait l’objet du premier projet de loi et a disparu le 30 mai.

Les impôts sur les entreprises ont commencé à baisser à partir du 1er juillet.

Le gouvernement a assoupli certaines obligations pour les employeurs, y compris pour les jours fériés et les heures supplémentaires. Le salaire minimum des moins de 18 ans a baissé de 15 $ à 13 $.

La loi sur l’éducation a été revue et certaines des protections pour les élèves LGBTQ et leurs groupes de soutien ont disparu.

Promesses en cours

Le gouvernement conservateur a engagé plusieurs consultations qui devraient déboucher sur de vastes réformes. Ces promesses ont donc commencé à être mises en place.

Le groupe d’experts chargés d’étudier les dépenses de la province doit rendre son rapport à la mi-août, afin de nourrir la préparation du budget de l’automne.

Les consultations sur les règles de travail dans les fermes ont commencé fin juin. Les conservateurs espèrent rétablir la confiance entre le gouvernement et le monde agricole grâce à un projet de loi avant la fin 2019.

Un appel d’offres a été lancé pour un audit en profondeur de Services de santé Alberta.

Des consultations sont en cours pour évaluer les centres d’injection supervisée créés pour accueillir les consommateurs de drogue.

La nouvelle consultation sur les modifications à apporter aux programmes scolaires doit commencer au cours de l’été.

Le combat pour le secteur de l’énergie a commencé. L’Alberta a saisi la justice contre la taxe carbone fédérale, mais attend encore le meilleur moment pour contester l’adoption du projet de loi C-69 sur les évaluations environnementales des grands projets d’énergie.

Le centre des opérations promis pour apporter une réponse rapide aux propos dénigrant l’industrie des hydrocarbures a commencé son travail et une enquête publique sur le financement de certains groupes environnementaux est lancée.

Promesse en retard

Jason Kenney a promis pendant la campagne de faire baisser immédiatement son propre salaire de 10 % et celui des députés de 5 %.

Mais les députés qui siègent au comité permanent des services aux membres ont décidé de ne pas aborder le sujet lors de leur première rencontre en juin. Le leader parlementaire du gouvernement, Jason Nixon, assure que la promesse n’est que repoussée et qu’elle sera ajoutée prochainement à l’ordre du jour d’une prochaine rencontre du comité.

Alberta

Politique provinciale