•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déchets à Gatineau : un volume plus important cause les retards, plaide Derichebourg

Un bac gris de 120 litres distribués par la Ville de Gatineau avec de nombreux sacs de déchets.

Derichebourg affirme qu'il y avait 560 tonnes de déchets de plus à ramasser en juin 2019 qu'en juin 2018 (archives).

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Radio-Canada

L’entreprise responsable du ramassage des matières résiduelles à Gatineau, Derichebourg, attribue les retards dans les collectes des dernières semaines à une augmentation « considérable » de la quantité de déchets produits sur le territoire de la ville depuis janvier.

Selon la compagnie, qui s’occupe du ramassage des ordures des Gatinois depuis juin 2017, la quantité de déchets a crû de 68 % entre janvier et juin 2019. Le mois dernier, il y avait 560 tonnes de déchets supplémentaires à ramasser à Gatineau par rapport à la même date en 2018, clame également Derichebourg.

La Ville de Gatineau confirme que ces données sont représentatives de la réalité, mais elle précise qu'elle a vécu une situation exceptionnelle en raison du débordement de la rivière des Outaouais.

La crue printanière et les inondations vécues de la mi-avril au début juin [ont] généré une quantité importante de matières résiduelles, rappelle une porte-parole de la Municipalité, Catherine Desfossés, dans un courriel.

Cette hausse a nécessité une réorganisation des services, mais aussi l’embauche de nouvelles recrues ainsi qu’un plus large recours aux heures supplémentaires, a plaidé Derichebourg par voie de communiqué, mardi. Aucun porte-parole de la multinationale française n'était disponible pour une entrevue.

Le représentant syndical des éboueurs de Gatineau, John Caluori, a affirmé, lundi, que des problèmes de main-d’œuvre pourraient effectivement être en partie à l’origine des retards dans les collectes au cours des dernières semaines.

Derichebourg indique avoir mis en place des moyens matériels et humains supplémentaires afin d’apporter le service attendu par la Ville et ses citoyens. La situation devrait être revenue à la normale dans les prochains jours, selon l’entreprise.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Matières résiduelles