•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La première succursale gaspésienne de la SQDC ouvrira à Grande-Rivière

La porte d'une succursale de la SQDC, sur laquelle sont affichées les heures d'ouverture.

Les Gaspésiens pourront acheter du cannabis dans une succursale de la SQDC à Grande-Rivière dès cet automne.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Société québécoise du cannabis (SQDC) ouvrira une succursale à Grande-Rivière d’ici l’automne. Il s’agira du premier point de vente de cannabis sur le territoire gaspésien.

Le point de vente sera situé au 33, rue Grande-Allée Est (route 132), à Grande-Rivière, dans les locaux du magasin Bourget Électrique Meubles, qui fermera ses portes sous peu.

La façade du magasin Bourget Électrique Meubles

La succursale de la SQDC ouvrira dans le bâtiment qui abrite actuellement le magasin Bourget Électrique Meubles.

Photo : Radio-Canada / Bruno Lelièvre

Le bâtiment abritant ce commerce vient d’être racheté par FIPEC, une entreprise spécialisée dans la confection de filets et de casiers de pêche sur mesure.

FIPEC louera une partie de l’espace à la SQDC et gardera une partie des locaux pour l’entreposage de son matériel de pêche. Le copropriétaire de FIPEC, Jean-René Desbois, est conscient que cette nouvelle risque de faire grand bruit. Si ça va faire jaser? Tout fait jaser en Gaspésie!, s'exclame-t-il.

Les élus se réjouissent

Le maire de Grande-Rivière, Gino Cyr, précise que la municipalité s'était positionnée pour recevoir la succursale, notamment en faisant part de son intention par écrit.

« Je considère que la succursale est un produit d'appel. »

— Une citation de  Gino Cyr, maire de Grande-Rivière

Ça va créer une quinzaine d'emplois très bien rémunérés, précise M. Cyr. C'est très intéressant.

Le maire de Grande-Rivière, Gino Cyr, parlant au téléphone

Le maire de Grande-Rivière, Gino Cyr

Photo : Radio-Canada / Bruno Lelièvre

La Ville de Grande-Rivière a bien travaillé son dossier, affirme, de son côté, la préfète de la MRC du Rocher-Percé, Nadia Minassian. Ils ont été précurseurs. Ils ont fait une proposition qui était intéressante.

« Outre tout le début qui peut avoir autour du dossier du cannabis, il reste qu'aujourd'hui, c'est un produit qui est légal.  »

— Une citation de  Nadia Minassian, préfète de la MRC du Rocher-Percé

Six autres nouvelles succursales

La SQDC a annoncé l’ouverture du point de vente de Grande-Rivière, mardi, en même temps que ceux de Québec, Saint-Jérôme, Saint-Georges, Mont-Tremblant, Rivière-du-Loup et Shawinigan.

La SQDC précise que l’ouverture de ces nouvelles succursales représente une étape de plus dans la réalisation du mandat d’attirer les consommateurs du marché noir vers le marché légal en leur offrant un accès sécuritaire aux produits du cannabis sur l’ensemble du territoire québécois.

Selon le plan de déploiement, la SQDC prévoit avoir un réseau de plus de 40 succursales d’ici le 31 mars 2020.

Avec les informations de Bruno Lelièvre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !