•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une entente pour combattre l’itinérance chez les Autochtones

Deux personnes tenant un contrat qu'elles viennent de signer.

Le grand chef adjoint de la Nation Nishnawbe Aski, Walter Naveau, et la présidente du conseil d'administration des services sociaux du district de Thunder Bay, Lucy Kloosterhuis

Photo : Nation Nishnawbe Aski

Radio-Canada

La Nation Nishnawbe Aski (NAN) et le conseil d’administration des services sociaux du district de Thunder Bay signent un protocole d’entente pour lutter contre la pauvreté et le sans-abrisme chez les Autochtones.

Les partenaires comptent travailler ensemble pour assurer un logement adéquat aux familles et aux personnes du district, et explorer des initiatives conjointes pour réduire la pauvreté, diminuer l’itinérance et améliorer la santé des plus vulnérables.

Il s’agit du troisième protocole d’entente entre la Nation Nishnawbe Aski et des conseils de services sociaux dans le Nord. Les deux premiers ont été conclus en mai avec les conseils d’administration des services sociaux des districts de Cochrane et de Kenora.

Le partenariat doit notamment permettre de recueillir plus d’informations à propos des causes de l’itinérance.

Nous espérons comprendre les raisons pour lesquelles les gens quittent les Premières Nations pour aller dans des centres urbains et la façon dont ils peuvent être soutenus de manière plus appropriée sur le plan culturel, affirme, dans un communiqué, le directeur général du conseil des services sociaux, Bill Bradica.

Le grand chef adjoint de la Nation Nishnawbe Aski, Walter Naveau, a qualifié l'entente d'étape importante pour la région de Thunder Bay.

Je félicite le conseil d’administration des services sociaux pour sa direction et son engagement pour créer une communauté plus accueillante et inclusive, indique M. Naveau.

La Nation Nishnawbe Aski représente 49 Premières Nations dans le Nord de l’Ontario.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Pauvreté