•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le crucifix a été retiré du Salon bleu

Un employé de l'Assemblée nationale retire le crucifix du Salon bleu.

Photo : Assemblée nationale du Québec / Claude Mathieu

Sarah Molkhou

Le crucifix qui ornait le Salon bleu de l'Assemblée nationale du Québec a été retiré mardi matin. Il sera exposé dans une vitrine entre les deux chambres.

Un employé de l'Assemblée nationale a procédé au retrait du crucifix du Salon bleu conformément à la motion adoptée à l'unanimité le 28 mars dernier.

Cette motion de la Coalition avenir Québec (CAQ) visait à clore l'épineux débat sur la présence d'un signe religieux ostentatoire dans la salle où débattent les députés, un lieu qui doit par définition être totalement neutre.

Au cours des prochaines semaines, le crucifix sera exposé dans une vitrine muséale dans l'une des niches entre le Salon bleu et le Salon rouge.

Installé en 1982, il remplaçait le Jésus de plâtre mis en place sous Maurice Duplessis, en 1936.

Les deux crucifix seront exposés côte à côte, à proximité du buste de Samuel de Champlain. L'espace sera accessible aux visiteurs.

Politique provinciale

Politique