•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tom Steyer se lance dans la course à l’investiture démocrate

Tom Steyer parle à la foule du haut d'une tribune.

Originaire de la Californie, le milliardaire Tom Steyer est un adversaire avoué du président Donald Trump qu'il tente de faire destituer depuis son élection, en 2016.

Photo : Getty Images / Justin Sullivan

Radio-Canada

Le milliardaire américain Tom Steyer, qui affirmait avoir écarté l’idée de briguer la présidence des États-Unis, s’est finalement ravisé et se lance dans la course à la direction du Parti démocrate en prévision des présidentielles de 2020.

Reconnu pour son opposition à l’administration républicaine de Donald Trump, l’homme de 62 ans de la Californie a confirmé mardi qu’il se lançait dans la course à l’investiture en se décrivant comme quelqu’un de l’extérieur [« an outsider »] qui s’oppose à la « prise de contrôle de la démocratie américaine » par le corporatisme des plus fortunés.

Pressenti comme un candidat sérieux aux présidentielles de 2020 dans les rangs démocrates, le financier et philanthrope avait causé la surprise en janvier dernier en affirmant qu’il préférerait se concentrer entièrement sur les efforts de destitution du président Trump plutôt que de briguer sa place à la Maison-Blanche l’an prochain.

Les autres candidats démocrates à la présidence ont beaucoup de bonnes idées pour amener notre pays plus loin, mais nous n’y parviendrons pas tant que nous ne mettrons pas fin à la prise de contrôle hostile de notre démocratie par les entreprises.

Tom Steyer, candidat à l’investiture démocrate

Se disant frustré par la tiédeur des démocrates qui contrôlent actuellement la Chambre des représentants face à l’administration Trump, Tom Steyer a expliqué qu’il avait pris la décision de sauter dans l’arène pour tenter de changer les choses.

Bien qu’il soit un partisan avéré d’une enquête pour faire destituer Donald Trump, Tom Steyer n’en a pas fait mention dans son discours de mise en candidature.

La moitié des candidats démocrates à l’investiture réclament le déclenchement d’une enquête sur la destitution du président Trump. Or, la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, s’y refuse, affirmant que ses collègues démocrates doivent plutôt se concentrer sur la collecte de fonds en prévision des élections.

Bannière vers notre dossier sur les candidats démocrates à la présidentielle de 2020

Mme Pelosi estime également qu'une ruée vers la destitution dans les rangs démocrates pourrait au bout du compte aider politiquement à la réélection de Donald Trump.

Il s’est plutôt engagé à travailler en vue de réduire l’influence et le contrôle qu’exercent les entreprises et le milieu des affaires sur le système politique américain.

Tom Steyer promet également de faire de la lutte contre les changements climatiques une priorité.

La candidature de Tom Steyer porte à 24 le nombre de candidats actuellement en lice pour l'investiture du Parti démocrate.

Avec les informations de Associated Press

Politique américaine

International