•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre bonnes raisons pour aller voir Menteur au cinéma

Rien ne sert de vous mentir : Menteur, qui prend l’affiche ce mercredi, risque d’être la comédie de l’été. Avec Louis-José Houde et Antoine Bertrand aux commandes, il sera difficile de retenir au moins un fou rire.

Un homme (Antoine Bertrand) la main posé sur la bouche d'un autre homme (Louis-José Houde) qu'il tient par le cou.

Menteur, d'Émile Gaudreault

Photo : Les films Séville

Marika Simard

CRITIQUE -  Menteur raconte l’histoire de Simon, un mythomane, qui n’a que faire de ce que sa famille et ses amis peuvent penser de ses histoires inventées… jusqu’au jour où il raconte le mensonge de trop.

À partir de ce moment, tout ce que Simon (Louis-José Houde) a imaginé depuis sa tendre enfance se matérialise et les catastrophes se succèdent. Avec l’aide de son jumeau (Antoine Bertrand), il devra apprendre à dénouer, mensonge après mensonge, cette impasse qui pourrait laisser des traces indélébiles sur ses proches.

On va voir ce film... pour le scénario audacieux

De prime abord, plusieurs ont comparé le scénario à celui de Liar Liar, mettant en vedette Jim Carrey. Pourtant le scénario de Menteur s’avère plutôt original. La trame narrative imaginée par Émile Gaudreault (Mambo Italiano et De père en flic, entre autres) nous transporte dans un univers fictif. Peu de scénariste québécois ont assez d’audace pour créer un monde fantastique, voire grotesque, comme celui-ci. Émile Gaudreault a entre autres fait appel à Éric K. Boulianne (Avant qu’on explose) pour la rédaction du texte.

On va voir ce film... pour la chimie entre Houde et Bertrand

La prémisse du film veut que Louis-José Houde et Antoine Bertrand soient des frères jumeaux (non identiques, évidemment!). La chimie qui opère entre ces deux personnages est telle, qu’on oublie que leur apparence physique diverge. On se laisse donc tromper dans ce qui est, possiblement, le plus gros mensonge de ce film.

Les trois personnes posent.

Louis-José Houde, Catherine Chabot et Antoine Bertrand qui jouent dans le film Menteur

Photo : Radio-Canada / Karine Dufour

On va voir ce film... pour la révélation Catherine Chabot

La distribution est impeccable. Outre Louis-José Houde et Antoine Bertrand, on s’attache rapidement aux personnages secondaires interprétés par Anne-Élisabeth Bossé, Geneviève Schmidt et Catherine Chabot. Cette dernière, qui s’est entre autres fait connaître sur les planches des théâtres, s’illustre ici brillamment dans son rôle de traductrice. Elle assure un rôle clé aux côtés du tandem Houde-Bertrand. Ça prend des reins solides pour voler la vedette, à plusieurs reprises, à un duo aussi fort.

On va voir ce film... pour rire de bon coeur

Il n’y a rien tel qu’une comédie pour se délecter durant une journée d’été pluvieuse. Avec Louis-José Houde comme tête d’affiche, on s’assurait déjà d’avoir quelques fous rires garantis. Les péripéties s’enchaînant à un rythme effréné, cela rend l’histoire encore plus captivante.

Ottawa-Gatineau

Cinéma