•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Municipalité de La Nation victime d’une attaque informatique

Des mains tappent sur un clavier d'ordinateur portable sur l'écran duquel s'affichent du code binaire.

La Nation a été victime d'une attaque au rançongiciel (archives).

Photo : iStock / Tero Vesalainen

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Municipalité de La Nation, dans l'Est de l'Ontario, a été victime d’une cyberattaque à la fin du mois de juin. Le programme malveillant a verrouillé l’accès à plusieurs systèmes informatiques, mais aucune donnée personnelle n’a été dérobée, affirment les autorités municipales.

Selon le maire François St-Amour, l’attaque est survenue le 30 juin et a été découverte le 1er juillet au matin. La Municipalité a aussitôt prévenu la Police provinciale de l’Ontario et le Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l‘Ontario.

C’est un logiciel de rançon — ransomware en anglais — qui a attaqué les infrastructures informatiques de La Nation. Il s’agit d'un programme malveillant qui encrypte l’accès à des documents et qui exige une somme d’argent pour les déverrouiller.

[Les pirates informatiques] font ça à la journée longue et ils ne sont pas intéressés d’avoir toute l’information dans les serveurs [...] Ils veulent juste les barrer pour qu’on ne puisse plus s’en servir. C’est là qu’on est pris en otages , a expliqué M. St-Amour.

« Je peux vous assurer qu’il n’y a aucun sou qui a été donné à ce monde-là. »

— Une citation de  François St-Amour, maire de La Nation

Bien que l’attaque ait eu des impacts sur les activités de la Municipalité, la situation a été rapidement corrigée. Lundi, les employés municipaux pouvaient accéder à leur poste de travail et à leurs fichiers, mais ils ne pouvaient toujours pas se connecter à leur compte courriel de travail.

[Comme] on avait nos documents […] sur le cloud, on peut les récupérer. C’est juste que ça fait beaucoup d’ouvrage manuel pour notre service d’informatique , a noté le maire.

M. St-Amour a estimé que tout devrait être revenu à la normale d’ici mardi après-midi ou mercredi en journée. La Municipalité de La Nation a publié sur son site Internet (Nouvelle fenêtre) une foire aux questions à l'attention de ses citoyens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !