•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Facebook et Twitter omis du « sommet des réseaux sociaux » de la Maison-Blanche

Un montage de deux photos. Celle de gauche montre Mark Zuckerberg et celle de droite, Jack Dorsey.

Mark Zuckerberg et Jack Dorsey, respectivement PDG de Facebook et PDG de Twitter

Photo : Getty Images

Radio-Canada

La Maison-Blanche tiendra un sommet consacré aux réseaux sociaux jeudi afin de discuter des défis auxquels est confrontée cette industrie. Facebook et Twitter, deux acteurs majeurs du milieu, n’auraient toutefois pas été invités, selon CNN (Nouvelle fenêtre).

Le réseau américain tire ces informations de sources anonymes qui sont familières avec ce dossier.

Selon ces sources, le sommet ne viserait pas à parler des problèmes du marché des réseaux sociaux. On affirme qu’il s’agirait plutôt d’une tribune pour que des individus politiquement à droite puissent se plaindre au sujet des réseaux sociaux.

La Maison-Blanche a refusé de commenter, selon ce qu'indique CNN.

Le sommet des réseaux sociaux a été annoncé par la Maison-Blanche en juin. L’administration américaine avait alors décrit l’événement comme une occasion de rassembler « des leaders du numérique afin d’avoir des échanges fructueux sur les occasions et les défis présentés par l’environnement en ligne actuel. »

Le Washington Post a indiqué (Nouvelle fenêtre) la semaine dernière que des figures de proue de la droite américaine ont été invitées, dont certaines ayant déjà exprimé leur désaccord avec les positions de différents réseaux sociaux au sujet de la liberté d’expression. Certaines de ces personnes ont accusé Facebook, Twitter et d’autres plateformes de censurer les opinions de droite ou d’avoir un biais antidroite, ce que les entreprises visées ont toujours démenti.

Le président Donald Trump fait partie de ceux qui attaquent régulièrement les réseaux sociaux. Il prétend entre autres que Twitter restreint l’accès à son profil pour ses partisans.

La liste des invités au sommet n’a pas été dévoilée par la Maison-Blanche.

Avec les informations de CNN, The Washington Post, et CNBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Réseaux sociaux

Techno