•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Uashat se mobilise pour offrir des uniformes aux athlètes de Kitcisakik

Des jeunes jouent au baseball devant quelques personnes assises dans des gradins.

Une partie de balle-molle aux Jeux autochtones interbandes.

Photo : Radio-Canada / François Robert

Djavan Habel-Thurton

Un groupe de bons samaritains de Uashat mak Mani-Utenam a organisé une campagne de financement impromptue pour fournir des uniformes et des vêtements de sport aux athlètes de la délégation de Kitcisakik participant aux Jeux autochtones interbandes.

L’idée de la campagne de financement est venue aux organisateurs lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux. Ils ont alors remarqué que les athlètes de la délégation de Kitcisakik n’avaient pas de survêtement permettant d’identifier leur communauté, contrairement à la majorité des autres participants.

Ça nous a vraiment touchés, explique Johnny Régis, un des résidents de Uashat qui est derrière l’initiative. On s’est donné comme but de pouvoir les vêtir avec un uniforme, qu’ils aient une fierté de montrer les couleurs de leur nation.

Quelques amis ont partagé sur Facebook leur volonté d’aider les jeunes sportifs. Il n’en fallait pas plus et l’appel s’est rapidement propagé sur les réseaux sociaux.

Cinq hommes côte à côte sourient à la caméra.

Les organisateurs de la campagne de financement : Carl Michel, Laurent Dominique, Johnny Régis, Michael McKenzie et Ricky Grégoire

Photo : Radio-Canada / Djavan Habel-Thurton

Des citoyens de Uashat mak Mani-Utenam, des Innus d’autres communautés et des non-Autochtones ont alors commencé à envoyer des dons aux organisateurs de la collecte.

Un de ceux-ci, Carl Michel, a pour sa part amassé plus de 1000 $ en faisant du porte-à-porte dans la communauté.

Alors que l’appel a été lancé samedi, plus de 6000 $ avaient déjà été recueillis lundi midi.

Bien que les organisateurs disent connaître la générosité des gens de Uashat, la rapidité avec laquelle la population a participé étonne ses instigateurs.

Uashat mak Mani-Utenam, on est très généreux, surtout dans des moments de même.

Johnny Régis, résident de Uashat

En plus de remédier au besoin de base en vêtements, ça va permettre d’acheter d’autres vêtements plus chics pour les athlètes, explique M. Régis.

Le conseil des Anicinapek de Kitcisakik [NDLR petite communauté anichinabée située dans le parc de La Vérendrye, en Abitibi] a témoigné de sa gratitude envers les donateurs.

Votre implication et votre générosité nous touchent énormément et [nous] sommes reconnaissants de l’entraide [et] de ce que vous apportez à nos jeunes athlètes anicinapek de la nation anicinape de Kitcisakik, fait savoir le conseil par communiqué.

Le conseil explique que sa délégation a été inscrite à la toute dernière minute et qu’il ne savait pas si les jeunes pourraient participer aux Jeux.

Nul doute que nos jeunes vont être impressionnés de ce que vous faites et qu’ils vont garder de bons souvenirs mémorables de leur séjour à Uashat-Maliotenam, expliquent également le chef Regis Penosway et la conseillère Catherine Anichinapéo.

Le groupe d’amis qui organise la collecte garantit que tous les fonds amassés seront remis d’une manière ou d’une autre à la délégation de Kitcisakik. Par exemple, des cartes-cadeaux pour manger au restaurant sur le chemin du retour pourraient leur être fournies.

Les besoins sont grands à Kitcisakik, en Abitibi, notamment parce que le village n’a pas l’eau courante et n’est pas connecté au réseau d’Hydro-Québec.

Côte-Nord

Autochtones