•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Collision mortelle sur l’A-417 : des policiers avaient suivi le véhicule en cause

La carcasse d'une voiture après un impact violent en bordure de l'autoroute 417.

La collision de dimanche a tué deux personnes.

Photo : Gracieuseté

Radio-Canada

Des policiers ont suivi pendant un certain moment le conducteur à l'origine de la collision mortelle de dimanche sur l'autoroute 417 dans l'ouest d'Ottawa, avant que celui-ci ne s'engage en sens inverse sur l'artère, selon l’Unité des enquêtes spéciales (UES).

L'homme de 36 ans était au volant d’un véhicule d’intérêt, affirme l’UES. Ce dernier est mort en route vers l'hôpital. Une femme de 62 ans qui conduisait un autre véhicule est pour sa part morte sur les lieux de la collision.

La PPO a indiqué dans un communiqué que les policiers qui suivaient l’automobiliste en cause ont cessé leur opération pour des raisons de sécurité avant les tragiques événements.

CBC/Radio-Canada a écouté des enregistrements audio des échanges entre les services d'urgence grâce au site Broadcastify. On peut notamment y entendre que des policiers auraient envisagé d'intercepter le véhicule en mouvement quelques minutes avant la collision.

Un policier du Service de police d'Ottawa (SPO) est considéré comme agent impliqué par l'UES, et ses actions feront l'objet d'une enquête. Trois agents — deux de la PPO et un du SPO — seront interrogés à titre de témoins.

Une voiture pulvérisée par la force d'une collision sur l'autoroute 417.

Deux hommes dans la vingtaine ont subi des blessures graves, mais on ne craint plus pour leur vie.

Photo : Gracieuseté

Une collision d'une rare violence

Les véhicules sont faits pour absorber plusieurs impacts et permettre aux occupants de survivre, mais cette collision était au-delà de la capacité des véhicules à assurer la survie des occupants, a décrit le porte-parole des ambulanciers paramédicaux d’Ottawa, Marc-Antoine Deschamps.

Au total, cinq véhicules ont été touchés par la collision. En plus des deux victimes mortes, deux hommes de 27 et 28 ans qui circulaient dans un troisième véhicule ont été transportés à l’hôpital. Ils ont été gravement blessés, mais leur état était stable, selon les ambulanciers.

Un hélicoptère-ambulance posé sur l'autoroute 417 après un accident de la route.

Un homme ayant subi de graves blessures a été transporté à l'hôpital en hélicoptère.

Photo : Gracieuseté

Le commentateur des matchs des Sénateurs d'Ottawa, Dean Brown, a vécu de près la violence de la collision. Lui et ses deux passagères s'en sont tirés avec des blessures mineures.

Il a raconté avoir vu une voiture se diriger droit vers lui en sens inverse avant qu’elle ne frappe deux autres véhicules, qui ont ensuite percuté son véhicule utilitaire sport (VUS).

C’est comme si des bombes avaient explosé.

Dean Brown, témoin

Imaginez-vous la scène la plus horrible possible, et c’était ce qu’il y avait sur la route hier , s'est-il souvenu, lundi. Je ne peux pas effacer ces images de ma mémoire.

L’Unité des enquêtes spéciales est un organisme indépendant qui enquête sur des rapports d’incidents impliquant des policiers qui ont causé la mort ou une blessure grave, ou qui comportent des allégations d’agression sexuelle. (Source : Unité des enquêtes spéciales de l'Ontario)

Avec les informations de CBC

Ottawa-Gatineau

Accident de la route