•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le traversier de Sainte-Agathe raconté par Richard Dorge

Une charette attelée d'un cheval et une voiture ancienne sur un traversier utilisé pour traverser la rivière Rouge au Manitoba avant les année 1960.

La traverse de Sainte-Agathe a été offerte èa une communauté voisine lors de l'ouverture du pont de Sainte-Agathe en 1960.

Photo : Gracieuseté Richard Dorge

Radio-Canada

La « traverse » de Sainte-Agathe, au Manitoba, a été en service du début du 20e siècle jusqu’à l’ouverture du pont au début des années 1960.

Richard Dorge, qui habite cette localité du sud du Manitoba, a plusieurs histoires à raconter au sujet du ferry de Sainte-Agathe.

Son petit-fils Sébastien Boisjoli, qui mène l’entrevue, avoue avoir entendu ces souvenirs plus d’une fois. L’élève du Collège régional Gabrielle-Roy à Îles-des-Chênes est tout de même heureux de questionner son grand-père sur un lieu qui fait partie de la famille depuis plusieurs décennies.

Richard Dorge pose à côté de son petit-fils Sébastien Boisjoli à l'extérieur. Tous deux affichent un beau sourire.

Richard Dorge raconte à son petit-fils Sébastien Boisjoli ses souvenirs du traversier de Sainte-Agathe, au Manitoba.

Photo : Radio-Canada

Dès le début de l’entretien, l’homme de 83 ans explique son emploi du mot ferry.

Le mot traversier, ce n’était pas dans le vocabulaire de Sainte-Agathe. C’était ferry. Puis les gars qui menaient le ferry, [on disait qu’ils] tenaient le ferry. Personne ne parlait anglais. On savait juste le mot ferry, on n'a jamais entendu le mot traversier.

Le traversier de Sainte-Agathe raconté par Richard Dorge

Le père de Richard ainsi que deux de ses frères ont été conducteurs du traversier de Sainte-Agathe. Quand j’avais une dizaine d’années, j’allais sur le traversier juste pour le fun pour prendre des rides, dit-il.

Les conducteurs du ferry devaient "crinquer" un moteur à gaz pour le faire partir, enchaîne Richard Dorge. Puis, ils embrayaient et on traversait la rivière. Ils éteignaient le moteur puis le monde débarquait.

C’était toute un job, ça!

Richard Dorge, résident de Sainte-Agathe au Manitoba

Richard Dorge rappelle que le second traversier, arrivé de Minneapolis après la Seconde Guerre mondiale, était un brin plus luxueux avec sa cabine et un moteur électrique protégé.

Ils étaient au ciel, ces vieux-là. Ils étaient bien, ils couchaient dans la cabine. C’était le jour et la nuit, le ferry!, raconte-t-il à son petit-fils sans omettre quelques autres histoires qui ont marqué sa jeunesse.

Radio-Canada s'est associée à l'Association culturelle de la Francophonie manitobaine (ACFM) pour faire découvrir des lieux-dits manitobains, des endroits souvent absents des cartes géographiques, mais qui ont leur propre histoire. Cette série propose des rencontres entre jeunes et moins jeunes, pour transmettre des repères culturels et historiques aux générations futures et faire rayonner le patrimoine historique des communautés rurales manitobaines.

Coordination du projet et rédaction des textes : Sandra Poirier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Histoire