•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ambassadeur britannique à Washington considère l'administration Trump comme « inepte »

Le président américain à la Maison-Blanche à Washington.

Le président Trump a été sévèrement critiqué par l'ambassadeur britannique à Washington.

Photo : Reuters / Erin Scott

Radio-Canada

Le président américain est « instable » et « incompétent », a déclaré Kim Darroch, l’ambassadeur britannique à Washington, dans des câbles diplomatiques qui ont fuité dans la presse anglaise.

« Nous ne pensons pas vraiment que cette administration va devenir substantiellement plus normale, moins dysfonctionnelle, moins imprévisible, moins divisée, moins maladroite et inepte diplomatiquement », a écrit Kim Darroch dans ces mémos publié dans le Mail on Sunday.

Selon le diplomate de 65 ans, en poste dans la capitale américaine depuis janvier 2016, la présidence Trump serait susceptible de « s'écraser en flammes » et de « s'achever dans la disgrâce ».

De nombreux autres extraits ont été également dévoilés. L’authenticité de ces rapports n’a d’ailleurs pas été remise en question par le gouvernement britannique.

Ces câbles, vraisemblablement divulgués par un fonctionnaire, couvrent une période débutant en 2017.

Aux dires de cet ambassadeur, « le chaos et les luttes féroces » agitant la Maison-Blanche sont « pour la plupart véridiques », bien qu’il s’agit de fausses nouvelles pour Donald Trump.

Ce dernier a brièvement réagi dimanche, assurant que Kim Darroch ne représentait pas « bien » son pays.

Des positions « incohérentes » sur l'Iran

Le diplomate britannique a également critiqué, le 22 juin, la position du président américain sur l’Iran. Il a parlé de positions « incohérentes » et « chaotiques ».

« Les Britanniques sont en droit d'attendre que nos ambassadeurs donnent à nos ministres des évaluations honnêtes sur les politiques de leur pays », a dit une porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères.

« Leurs vues ne sont pas nécessairement celles de nos ministres ou de notre gouvernement », a-t-elle ajouté.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique internationale

International