•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Californie pourrait vivre 30 000 répliques après deux séismes majeurs

Des bouteilles d'alcool sont écrasées sur le sol d'un magasin.

Plusieurs commerces ont été durement frappés par le tremblement de terre dans la région de Ridgecrest dans le sud de la Californie.

Photo : Getty Images / Mario Tama

Radio-Canada

Dans la foulée du tremblement de terre de magnitude 7,1 en Californie, les autorités se préparent à faire face à une vague de milliers de répliques qui pourrait durer plusieurs mois.

Si la secousse initiale a fait peu de dommage, c’est notamment grâce à l’isolement de la région où elle s’est produite. Seules 28 000 personnes habitent Ridgecrest, une zone comprise entre les régions plus populeuses du sud de la Californie et du comté de Clark qui comprend Las Vegas, au Nevada.

Des sismologues ont toutefois mis en garde contre le potentiel de 30 000 répliques qui pourraient s’échelonner sur les six prochains mois.

Les autorités se préparent d’ailleurs à faire face à ces répliques en plus d’une météo peu clémente, le mercure pouvant grimper jusqu’à 38 degrés Celsius au cours des prochains jours.

La Garde nationale de la Californie a dépêché 200 soldats, du support logistique et des avions dans la région, a indiqué le major général David Baldwin. Le département de l’armée de la Californie est également en état d’alerte, selon M. Baldwin.

Sur Facebook, le complexe militaire China Lake, dans le désert Mojave, a indiqué que les travailleurs non essentiels étaient évacués et que les opérations suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Les épicentres des deux récents séismes – l'autre s'étant déroulé jeudi – se trouvaient sous la base et les autorités ont indiqué qu’ils étaient encore en train d’évaluer les dommages.

Municipalité isolée et état d'urgence

Le Bureau californien des services d’urgence a apporté des berceaux, de l’eau et de la nourriture, en plus d’établir des centres de rafraîchissement dans la région, a annoncé son directeur, Mark Ghilarducci.

L’autoroute 178 entre Ridgecrest et la municipalité de Trona a été fermée sur un tronçon de 48 kilomètres pour des risques d’éboulements ou de fissures. Cette fermeture isole complètement Trona, qui compte 2000 habitants et qui est considéré comme la porte d’entrée de la Vallée de la Mort.

Une pelle mécanique est utilisée dans un désert au sud de la Californie.

Des travailleurs réparent une conduite d'eau dans la région de Ridgecrest dans le sud de la Californie.

Photo : Reuters / Gene Blevins

Julia Doss, qui habite Trona a indiqué que la seule épicerie était dans un commerce qui a été fermé samedi.

Le seul moyen d’avoir de la nourriture serait de conduire jusqu’à Ridgecrest, explique-t-elle. Et nous n’avons plus que trois stations d’essence dans la ville alors je m’inquiète d’une pénurie.

Le gouverneur du comté de San Bernardino a déclaré l’état d’urgence et des bouteilles d’eau ont été distribuées, puisque les tuyaux d’aqueduc ont été endommagés par les secousses.

Les Californiens ne sont pas au bout de leurs peines. Selon le sismologue Egill Hauksson, de la Californie Institute of Technology, les experts estiment que les deux récentes secousses pourraient produire plus de 30 000 répliques d’une magnitude de 1 ou plus au cours des six prochains mois.

Il a ajouté que la probabilité de vivre un séisme de magnitude 7 au cours de la prochaine semaine était toutefois de 3 %, mais un séisme ou deux d’une magnitude de 6 seraient anticipés.

Avec les informations de Associated Press

Incidents et catastrophes naturelles

International