•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Touché Atlantique » : vente de billets au ralenti à Moncton

Il n'y aura pas de club de la LCF à Moncton en 2020, confirme Anthony LeBlanc

Le vieux rêve d'une équipe de la LCF dans les Maritimes est relancé par le biais d'un projet de stade à Halifax

Un match de la Ligue canadienne de football sera joué le 25 août à Moncton.

Photo : The Canadian Press / John Woods

Radio-Canada

Les organisateurs du match de la Ligue canadienne de football (LCF) qui sera disputé le 25 août à Moncton, au Nouveau-Brunswick, annoncent une importante diminution du prix des billets.

Les places les plus abordables pour le duel « Touché Atlantique » entre les Alouettes de Montréal et les Argonauts de Toronto au Stade Croix-Bleue Medavie coûteront désormais 29 dollars. Lorsque le match avait été annoncé en mars dernier, les billets les moins chers étaient vendus 65 dollars.

Le stade compte 10 000 sièges permanents et peut accueillir jusqu’à 20 725 personnes à l'aide d'estrades temporaires. Vendredi, une simple visite sur le site Internet de Ticketmaster permettait de constater qu’un grand nombre de places étaient toujours invendues.

Pas de club de la LCF à Moncton le printemps prochain

Le match « Touché Atlantique », le premier de la série depuis 2013, est présenté par Schooners Sports and Entertainment (SSE), initialement appelé Maritime Football, un groupe qui essaie d’établir une franchise de la LCF à Halifax en Nouvelle-Écosse.

Anthony LeBlanc au lutrin devant un logo du match « Touché Atlantique ».

Anthony LeBlanc à Moncton le 29 mars 2019.

Photo : La Presse canadienne / Ron Ward

Après une campagne médiatique soutenue en 2018, les partenaires de ce groupe se sont fait beaucoup plus discrets depuis le début de l’année. 

Vendredi, leur porte-parole Anthony LeBlanc a admis dans un entretien téléphonique qu’il n’y aurait pas de club de la LCF dans les Maritimes en 2020, comme il le souhaitait encore l’hiver dernier.

Je ne crois pas qu’il soit réaliste à ce moment-ci d’envisager 2020.

Anthony LeBlanc

M. LeBlanc, ancien président des Coyotes de l’Arizona de la Ligue nationale de hockey, envisage d’établir les Schooners de l’Atlantique, le nom choisi pour ce club hypothétique, à Moncton au Nouveau-Brunswick en 2021, pour les déménager ensuite à Halifax si un stade de football y est éventuellement construit.

Le Conseil municipal à Halifax est toujours en attente du plan d’affaires que doit lui remettre Schooners Sports and Entertainment. Le groupe parlait à l’origine d’un stade de 24 000 places au coût de 170 à 190 millions de dollars. Ils affirment maintenant qu’une enceinte pourrait être construite pour 130 millions de dollars.

Les promoteurs insistent pour que des fonds publics soient dédiés à la construction de ce stade de football. Ils ont dans leur mire le secteur Shannon Park, à Dartmouth, où se trouvaient autrefois des résidences militaires. En 2016, c’était plutôt un quartier composé de logements, de commerces et d’espaces verts qui était évoqué pour cette zone.

Anthony LeBlanc affirme que les ventes de billets pour le match « Touché Atlantique » à Moncton étaient bonnes au départ, particulièrement pour les places les plus chères, mais que par la suite le public dans la région a exprimé des réserves.

Je crois que nous avons été beaucoup trop agressifs, a dit M. LeBlanc vendredi. Quand les tarifs m’ont été suggérés, ma pensée initiale était que cela semblait élevé. J’aurais aimé avoir dit quelque chose à ce moment-là.

Les billets les moins chers pour le match du 25 août au Nouveau-Brunswick demeurent légèrement plus dispendieux que les places les plus abordables pour les matchs des Argonauts à Toronto (21 $) ou des Alouettes à Montréal (26 $).

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !