•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Edmonton : les accidents avec les piétons plus souvent aux passages balisés

Gros plan sur un panneau clignotant pour piétons en ville

Panneau lumineux à un passage piéton.

Photo : Robson Fletcher/CBC

Radio-Canada

Selon les statistiques de la Ville, la majorité des collisions survenues avec des piétons à Edmonton l'an dernier se sont produites aux passages piétonniers.

En 2018, la Ville d'Edmonton a répertorié 257 blessures ou collisions mortelles impliquant des piétons.

De ce nombre, environ 63 % de ces accidents se sont produits dans des passages pour piétons ou des intersections lorsque le piéton avait le droit de passage.

Près de 20 % des accidents se sont quant à eux produits lorsque le piéton n’avait pas le droit de passage, communément appelé jaywalking, selon les données de la Ville.

Selon Rob Shields, professeur de sociologie à l’Université de l’Alberta spécialisé en urbanisme, ces statistiques démontrent qu'une étude plus poussée est nécessaire pour évaluer si les passages piétonniers balisés sont plus sûrs.

Les données, soulève-t-il, ne vont pas dans le sens de la loi qui vise à protéger les piétons en empêchant les traverses illégales.

« Le choc, c’est que si vous suivez les règles, vous êtes trois fois plus susceptibles d’avoir quelque chose, certainement un accident important, dit M. Shields. C’est ahurissant parce que nous avons été amenés à croire que si nous faisons confiance au système de circulation et au Code de la route, nous serons protégés. »

Manque de recherches

M. Shields mène actuellement des recherches sur la sécurité des piétons et l’utilisation des trottoirs partout au Canada.

Le manque d'études rend difficile l’interprétation des chiffres selon lui, mais la meilleure façon de déterminer si les lois dissuadant les traversées en dehors des passages piétonniers fonctionnent est de faire la comparaison avec les villes dépourvues de ces lois.

« Il n’y a pas plus d’accidents ou de décès dans ces endroits [à l'extérieur des passages piétonniers]. Au lieu de cela, nous voyons un style de conduite plus interactif », dit-il.

Essentiellement, nous avons un système bien conçu, mais tout repose sur une fausse prémisse selon laquelle les conducteurs obéiront exactement aux feux et que les piétons respecteront exactement les règles.

Rob Shields, professeur de sociologie à l’Université de l’Alberta

Contraventions

Selon la Ville d’Edmonton, les contraventions pour traverses illégales ont diminué à Edmonton depuis 2016.

La majorité des infractions ont été commises près de la bibliothèque Stanley Milner, en face de la place Churchill, mentionne Langford Bawn, le surintendant des agents de la paix du transport en commun.

Le secteur est fermé pour construction depuis décembre 2016.

« La construction dans la place a entraîné la relocalisation des festivals d’été. Ces facteurs ont considérablement réduit la circulation piétonnière dans le secteur », a expliqué M. Bawn dans un courriel.

La traversée illégale est une infraction au code de la sécurité routière à Edmonton. Les sanctions peuvent aller d’un avertissement verbal à une amende de 250 $.

L’initiative Vision zéro de la Ville d’Edmonton vise prévenir tous les accidents mortels de la route d'ici 2032.

Depuis que le conseil municipal a approuvé l’initiative Vision zéro en 2015, les collisions avec des piétons ont diminué de 21 %.

Avec les informations de Tanara McLean

Alberta

Prévention et sécurité