•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dominic Champagne en croisade contre les hydrocarbures dans Lotbinière

Des citoyens de Lotbinière assistent à une séance d'information donnée par l'entreprise Ressources Utica

Photo : Radio-Canada / Félix Morrissette Beaulieu

Radio-Canada

Des dizaines de citoyens se sont mobilisés samedi contre l'exploitation des hydrocarbures dans la région de Lotbinière, non loin de Québec.

Deux entreprises veulent relancer les projets d'exploitation d'hydrocarbures dans la région et l'une d'elles, Ressources Utica, organisait une journée portes ouvertes ce samedi à Saint-Janvier-de-Joly.

Des dizaines de citoyens opposés à toute exploitation gazière étaient sur place pour se faire entendre. Parmi eux, l'auteur et metteur en scène Dominic Champagne, qui possède une propriété dans la région. L'initiateur du Pacte pour la transition met en garde les entreprises qui souhaitent relancer le débat sur la pertinence ou non d'exploiter les hydrocarbures.

La souveraineté des citoyens d'ici et d'ailleurs dans la vallée du Saint-Laurent, on a stoppé l'industrie du gaz de schiste et on va continuer de les arrêter.

Dominic Champagne

Les citoyens opposés au projet s'interrogent sur le moment choisi par l'industrie pour consulter la population locale, un samedi du mois de juillet. Pour la porte-parole du groupe citoyen Lotbinière en transition, Irène Dupuis, cette tentative de faire accepter l'exploitation gazière dans la région est une agression qui va à l'encontre de la volonté exprimée par la population.

« Nous, ce qu'on prône, c'est la diminution de la consommation. C'est là-dessus qu'il faut mettre notre énergie, notre argent », soutient-elle.

L'entreprise Ressources Utica se veut rassurante. Son porte-parole, Yvan Loubier, invite les citoyens qui ont des questions à poser sur le projet à contacter directement la compagnie.

Les entreprises Ressources Utica et Questerre Energy se sont récemment inscrites au Registre des lobbyistes.

Au ministère des Ressources naturelles, on rappelle « que le Québec s'est doté d'un cadre légal et réglementaire extrêmement strict, et que notre gouvernement a été très clair à l'effet qu'il entend le faire respecter. Tout projet énergétique se devra donc de respecter les normes environnementales en vigueur, mais aussi de tenir compte de l'acceptabilité sociale des milieux. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Énergie